24/05/2011

Louisiana Trip: Deuxième jour

Samedi 23 avril, lever à 8h (heure locale) 10mn avant l'heure programmé au réveil, on a plutôt bien dormi donc on se cale sur la bonne heure !

Petit déjeuner à l'hôtel avec pancakes avec sirop d'érable et salade de fruits, jus d'orange frais et force café, on se régale et même si le service pédale un peu dans la choucroute ;o)

Départ à 10h15 pour découvrir la Nouvelle Orléans, on se dirige directement à travers le Quartier FRançais vers les rives du Mississipi. Le Quartier Français est en fait un rectangle délimité d'un côté par Canal Street et de l'autre Esplanade, vers le haut Rampart Street et aux abords du Mississipi Decatur Street ou se trouve notamment le French Market.

 

quartier français,nouvelle orléans,USA

Depuis l'hôtel on emprunte Iberville Street, une des nombreuses rues peuplées d'antiquaires et de marchands d'art.  Au passage on admire les superbes maisons typiques avec leur balcon de fer forgé et leur verdure luxuriante (il fait chaud et humide idéal pour les plantes vertes).

maison,french,quarte,nouvelle,orléans,végétation

On arrive ensuite sur Decatur Street puis on se rend sur la promenade toute proche du Quai du Mississipi. Le fleuve est très large et boueux, on y voit beaucoup de très très grosses barges et des tankers impressionants.

mississipi,fleuve,nouvelle,orléans

On y voit également le port d'attache du célèbre Natchez, bateau à roues à aube qui fonctionne à la vapeur comme aux grandes heures des états du Sud des USA. On peut y faire des petites croisières sur le fleuve et même un dîner en musique avec des musiciens de jazz dixieland, parfait pour se relaxer mais tout de même un peu onéreux !

mississipi,fleuve,nouvelle,orléans,Natchez

De là et après une agréable promenade le long des quais, on se rend à Jackson Square tout proche de là, centre touristique du Quartier français. Ce square est situé sur le devant de la Cathédrale construite sur les fondations de l'église St Ignace détruite par les flammes, avec de chaque côté deux batîments imposants, le Cabildo et le Presbytère désormais reconverties en musée: le Louisiana State Museum.

 

nouvelle orléans,cathédrale,mississipi,jackson square

Ci-dessous une vue du square avec la statue du Général Jackson, le petit square est agréable et peuplé de quelques bananiers et palmiers atour d'une petite fontaine. A l'extérieur on peut trouver une pléiade d'artistes graphistes de tout genre et autres cartomanciens, jongleurs ou musiciens de rue qui se produisent le long des grilles de ce square.

nouvelle orléans,square,mississipi,jackson square

On passera ensuite un moment à se promener dans le French Market tout proche où l'on trouve des boutiques de souvenirs mais également un marché aux épices et autres sauces piquantes ou colifichets de tout genre.

nouvelle orléans,market,french,jackson square

A l'intérieur de ce marché il y a un petit bar à jus de fruits frais avec une chouette terrasse où on pourra déguster un jus d'ananas frais en écoutant un excellent trio qui aligne les standards de Fats Domino, Ray Charles et autres gloires locales Snooks Eaglin etc...

nouvelle orléans,band,french,market,blues,guitar

Après la ballade on se dirige vers le Napoléon House un vieux restaurant côté pour sa déco (tout sur Napoléon) et ses cocktails. On s'arme de patience l'endroit est couru, une fois assis on se commande une Jambalaya plat typiquement local sorte de paëlla avec saucisses et crevettes ainsi qu'un cocktail de crevettes au avocats.

nouvelle orléans,napoléon,house,french, quarter

Au final seul l'avocat aux cevettes est intéressant la Jambalaya est sèche et peu garnie. En dédommagement le serveur nous offrira un sandwich Muffaletta sandwich à base de mortadelle, olives vertes tranchées et huile d'olive, vraiment bon ca rattrape. Par contre le vin un Chardonnay lui est très sympa et bien fruité.

 On continuera ensuite notre balade dans le Quartier Français au hasard des rues en découvrant de bien jolies maisons. Certaines ont leur balcon en fer forgé d'autres sont appellées "Shotgun House" et ont pour particularité de posséder deux entrées bordées (ou non) de chaque côté de marches d'escalier. Un peu comme celle çi qui n'a qu'une entrée. On passera également au centre d'infos touristes situé à Jackson Square ou on retirera un plan de la ville et un journal du Jazz Fest

nouvelle orléans,maisons,quartier,français

 Après être repassé par l'hôtel on se dirigera vers Frenchmen Street, cette rue , situé en dehors du QF au delà d'Esplanade est devenue depuis quelques années un secteur de la ville qui regorge de clubs de musique ainsi que de restos. On découvre une rue très animée qui contraste avec Esplanade grande artère un peu déserte à part le Checkpoint Charlie, Bar laverie dans lequel j'avais participé à une scène ouverte lors de ma venue en 99.

On trouvera finalement un resto libanais sympa que je vous recommande. Chez Mona ne paye pas de mine mais on n'y mange bien et pour un prix raisonnable, au menu: Homos, Taboulé et Falafels arrosé de thé glaçé.

 Après notre repas on se dirigera dans un club le D.B.A (qui s'averera être notre club préféré de la rue), on nous demande une cover de 10$. Au programme ce soir un excellent groupe emmené par Tommy Malone ancien leader des Subdudes groupe très connu à la Nouvelle Orléans. Miracle le club est très sympa avec sa large scène toute proche du public (on est debout), l'éclairage est composé de guirlandes de lumières relativement douce, le son est sans excès de volume et les boissons à prix abordables.

nouvelle orléans,DBA,club,tommy,malone,rock,americana

Le groupe est super soudé et je retrouve avec plaisir l'excellent Carlo Nuccio (batteur notamment de Coco Robicheaux) derrière les fûts ainsi que l'excellent David Torkanowsky au B3 (il a joué avec tellement d'artistes importants trop dur de les citer). Tommy Malone riffe sur sa Telecaster avec brio, il chante bien et possède une très belle présence scènique. Le groupe est complété par un bassiste solide et un guitariste très fin.

nouvelle orléans,DBA,club,tommy,malone,rock,americana

On voit sur la photo suivante à quel point le public peut être proche des musiciens, c'est un vrai bonheur de pouvoir les observer de si près. L'ambiance est là et le public n'hésite pas à danser au son du band.

nouvelle orléans,DBA,club,tommy,malone,rock,americana

Après un set et demi on rentrera tranquillement à pied vers l'hôtel en longeant Decatur Street où on croise beaucoup de gens même après 1 heure du matin. On se sent en sécurité dans le QF donc pas nécessaire de prendre un taxi. Retour à l'hôtel ou une bonne nuit de sommeil nous attend car demain c'est déjà le départ vers la Louisiane et notre première destination Nottoway Plantation