Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2015

Voyage à Rhodes: Monastère de Thari

Après notre visite à Lindos, on se rend au Monastère de Thari pas simple vu que le GPS ne le référence pas mais bon carte routière en main on se débrouillera. Sur la route on croisera une belle église orthodoxe moderne !

monastère,thari,grèce,Rhodes

De magnifiques mosaiques réalisées à partir de galets noir et blanc.

mosaique,Rhodes,Grèce

Les bâtiments sont relativement bien conservés et assez étendu !

DSC_0080.JPG

Le Jardin abrite non seulement un joli Jardin mais un magnifique Olivier !

Olivier,Thari,Rhodes

Un ciel superbe et un site de toute beauté !

Thari,Rhodes,Monastère

Super Panorama sur les monts environnants

Panorama,Rhodes,Grèce

On partira en direction d'Askilipio pour observer les ruines d'un château juché sur un piton rocheux !

DSC_0093.JPG

Après une bonne ascencion on accèdera au Château d'où la vue est superbe

DSC_0106.JPG

DSC_0108.JPG

On peut admirer la beauté de la nature !

DSC_0111.JPG

 

DSC_0104.JPG

18/06/2015

Voyage à Rhodes: Arrivée et Lindos

Cette année nous avons décidé de retourner en Grèce te plus particulièrement sur l'île de Rhodes. Celle-ci est situé au sud de la Grèce et en face de la Turquie. Modeste par la taille en comparaison avec la Crête, Sardaigne ou la Sicile qui ont fait partie de nos dernières destinations, elle ne manque néanmoins pas de charme.

DSC_0006.JPG

38km de large et 79km de long elle présente un climat très agréable car le vent y souffle de façon continuelle se qui permet de mieux supporter la chaleur. Fin mai début juin les températures sont très agréables avec une moyenne de 27°C.

On a pris un vol direct depuis Bâle Mulhouse 3h40 de trajet avec à l'arrivé à l'aéroport Diagoras un décalage horaire de +1h; Nous prenons après récupération des bagages, rapidement possession de notre Opel Corsa de location. Excellente surprise pas de queue et le loueur parle un excellent français. Autre bonne surprise la route est en très bon état et le traffic pas trop dense (il est 19h).

L'aéroport se situe vers Kremasti à bonne distance de la ville de Rhodes. On traversera l'île pour rejoindre la côte Est et nous diriger vers Kalathos ou nous attend notre hôtel l'Atrium Palace. Le site est très sympa car au bout d'une voie sans issue ce qui réduit à néant la circulation automobile auprès de l'hôtel. Les hébergements sont répartis en plusieurs bâtiments de petite taille (maxi 3étages) et agencés autour des nombreux bassins de la piscine.

atrium,hôtel,bassin

Une petite vue de la chambre avec les lits jumeaux ou nous attendait une bouteille de vin blanc, une corbeille de fruits et des jolies fleurs.

atrium,hôtel,chambre

Après une installation rapide on se dirige vers le restaurant de l'hôtel qui propose un très beau buffet avec trois choix de plats  mais également un comptoir minute avec chaque jour de nouveaux plats locaux ou divers ainsi qu'un coin grill. Première nuit de repos bien mérité au son des cigales avec une belle vue sur la mer.

 

Premier jour à Rhodes on décide d'aller visiter Lindos la ville toute proche de Kalathos. Le centre ville se situe au sein d'une enceinte fortifiée et l'accès se fait à pied. Deux parkings sont proposés situés 5 à 10mn de distance et l'un d'eux est gratuit. On parque la voiture et on se dirige vers la ville située sur un éperon rocheux avec à son sommet l'Acropole.

Citadelle,acropole,Lindos,Rhodes

Le chemin vers la Citadelle et l'Acropole tout en haut est tortueux et propose un ensemble de boutiques souvenirs, tavernas et autre magasins. Les ruelles sont étroites et le dénivelé très important, c'est de la belle grimpette. Certains feront l'ascencion à dos d'ânes que l'on peut monter grâce à la station placée à l'entrée de la ville.

Lindos, ânes, escalade

Pour ce qui nous concernent on montera tranquillement à notre rythme jusqu'en haut ! Le panorama sur la Baie est juste magnifique, vous noterez le soleil radieux et la beauté de la mer teintée de bleu et vert !

lindos, baie, mer

On peut découvrir les murailles bien conservées de cette Citadelle consacré aux Chevaliers de St Jean, fortifié par les byzantins et les croisés.

Citadelle,acropole,Rhodes

Encore un effort et on accède aux vestiges de l'Acropole, celle-ci a été restauré une première fois par les Italiens mais la qualité du travail de restauration à base de béton armé n'a pas bien vécu ce qui a conduit l'etat Grec à reprendre entièrement ces opérations en utilisant des matériaux plus conformes aux pierres d'origine supporté par des renforts de titane. Pour en savoir plus sur l'Acropole et son histoire c'est sur le Wiki

Citadelle,acropole,Lindos,Rhodes

Citadelle,acropole,Lindos,Rhodes

L'ensemble du site est franchement bluffant de par la taille et la situation tout en haut de l'éperon rocheux à plus de 116m. On peut aussi admirer l'église byzantine de St Jean et son parement de pierre rouges.

Citadelle,chapelle,Lindos,Rhodes

La vue est juste incroyable

DSC_0049.JPG

Après cette superbe visite nous redescendrons tranquillement en flânant, on s'arrêtera pour une pause Jus d'orange fraîchement pressé un délice pour 2€. le préposé très sympa enchaîne orange sur orange et en extrait jusqu'à la dernière goutte possible !

DSC_0059.JPG

Dans la ville il y a pléthore de choses a observer, il suffit de lever la tête et de profiter des merveilles notamment cette magnifique chapelle orthodoxe avec ses très belles îcones et autres fresques murales

eglise, croix, Lindos

 

DSC_0067.JPG

DSC_0069.JPG

DSC_0071.JPG

Il sera temps de retourner à notre voiture pour nous diriger vers le Monastère de Thari qui sera l'objet de la prochaîne note.

 

 

29/09/2014

Séjour en Sardaigne (1)

Me voilà de retour après une longue période d'absence due à des engagements importants à la fois dans mon travail et également dans mes activités musicales comme directeur du Festival Jazz en Ville de Mulhouse depuis deux éditions et notre projet d'album des 20ans de notre trio Mojo.

Après la conclusion en apothéose de la 24ème édition de Jazz en Ville, nous étions prêt Joëlle et moi a prendre des congés bien mérités et nous nous sommes envolés pour Olbia en Sardaigne.

ciel,sardaigne,vol

 

Depuis Bâle 1h30 de vol nous ont conduit à bon port à l'aéroport de la grande ville du Nord de la Sardaigne, une fois récupéré nos bagages nous voilà au guichet de Europcar pour prendre possession de notre voiture de location. Ce sera une Clio diesel qui nous donnera toute satisfaction.

En route vers notre destination finale de Santa Teresa de Gallura situé tout au nord de l'île, la SS 133 est assez tortueuse par moments et la limitation de vitesse de 90km/h font que le temps de trajet paraît bien long. Nous arriverons à la tombée de la nuit fatigué mais heureux de découvrir un superbe hôtel bien situé en bord de mer dans un environnement nature très agréable.

hôtel, colonna, santa teresa di gallura,

La chambre est spacieuse et la vue depuis notre balcon est un vrai bonheur !

hôtel, colonna, santa teresa di gallura,

 

Premier dîner dans le restaurant de l'hôtel ou nous avons pris la demie-pension s'avèrera une excellente surprise un menu avec 4 plats tous plus délicieux les uns que les autres un vrai régal avec une carte différente tous les soirs assez bluffant.

Après cette première nuit on prendra un très bon petit déjeuner où nous retrouverons avec bonheur la qualité des cappuccini italiens enfin un vrai café comme on l'aime ! On décidera d'aller découvrir la plage attenante à notre lieu de séjour en traversant l'espace aquatique comprenant de multiples piscines.

 

piscine,colonna,hôtel

piscine Colonna (2).jpg

Après une bonne matinée à la plage on se dirigera vers Castelsardo par la SP 90 à environ 60km de notre hôtel. La vielle ville se trouve sur un éperon rocheux et est dominée par un château situé tout en haut de ruelles tortueuses.

Castelsardo.JPG

On se gare en bas du Château et on ira visiter le Musée attenant qui contient des articles de vannerie ancienne fait en fibres de palmier. De là la vue sur la baie est magnifique surtout avec cette lumière de fin d'été.

castelsardo,paysage,mer

On aura malheureusement plus trop de temps pour visiter la vieille ville mais ce ne sera que partie remise. Sur le chemin vers notre voiture on croisera de très nombreux figuiers de Barbarie dont les fruits sont déjà bien murs mais dôté de redoutables épines

figues.JPG

 

Petite vue d'une ruelle avant de repartir vers Santa Teresa

 

ruelles.JPG

 

On terminera cette belle journée tranquillement en prenant un verre à la terrasse d'un café avant de rentrer sous le soleil couchant et d'aller dîner au restaurant de l'hôtel qui s'avèrera délicieux et très copieux avec 4 plats au menu: une entrée souvent des fruits de mer, puis un plat de pâtes (Primo Piatti) toujours cuisiné "al dente" et un second plat poisson ou viande (secundo piatti) et enfin un dessert, un vrai régal assorti d'un verre de Vermentino blanc bien fruité !

12/03/2014

1Q84 roman fascinantd'Akira Murakami

murakami,roman,1Q84Commencé aujourd'hui le Livre 2 de 1Q84 le roman de science fiction de Hakuri Murakami célèbre auteur japonais de nombreux roman.

 

Ce livre fascinant nous présente deux destins séparés celui d'Anomamé jeune femme célibataire à l'enfance délicate, professeur d'Arts martiaux le jour et tueuse à ses heures et celui de Tengo surdoué des mathématiques qui rêvent de devenir un écrivain accompli. Point commun pour lui aussi l'enfance n'a pas été sans heurts.

En cette année 1984 leur destin va se réveler parallèle a travers la génèse d'un roman à succès et d'une secte mystérieuse les Précurseurs. Un basculement semble se faire jour la lune se dédouble, des enfants disparaissent après avoir été abusés, des êtres mystérieux les Little People sont tapis dans l'ombre.

 

Est ce la fin de notre univers ????

Mon avis: en tous cas après avoir dévoré le Livre 1 d'Avril à Juin je me suis précipité pour attaquer le tome 2. Franchement 500 pages sont passées bien rapidement la suite pour bientôt

 

pour en savoir plus sur l'auteur

14/01/2014

Nouvelle année so what ?

2014 ca sonne bien non ? En tous cas la voilà et je réalise que ca fait tellement longtemps que je n'ai rien posté sur ce blog. Manque de temps et clairement de motivation, le temps des blogs est apparemment derrière nous ne nous reste que les sybillins 140 caractères et autre J'aime de ces autres canaux de communication qui finalement ne s'avèrent n'être que des miroirs de solitude, partagées certes, mais néanmoins vides de sens la plupart du temps.

 

Est ce que c'est mieux par ici ? On peut de le demander mais au moins as t'on de l'espace pour s'expliquer même si personne ne lit ou ne répond.

 

Quoi qu'il en soit si tu passes par là, joyeux lecteur, ancien compagnon d'arme des lettres ou fureteur au long cours que 2014 t'apporte le bonheur et la santé !

25/10/2013

Encore une ? Peu importe

Aujourd'hui 54 ans au compteur, encore une année de passée ! Ma foi je ne m'en plains pas, il fût un temps ou cela me pesait parfois de sentir le poids des ans mais ce n'est pour l'heure plus le cas. La seule chose qui m'attriste toujours un peu c'est l'absence de mes parents chéris qui nous ont quitté voilà déjà plus d'une décennie pour Maman et plus de trois ans pour Papa. Ces années là ont été dures et j'ai eu bien des fois le coeur gros et les idées noires, cela m'affectait profondément et j'avais bien du mal a être heureux. Désormais les plaies se sont quelque peu refermés mais

06/04/2013

Joëlle et Jipes au Québec - Jour 9: Les îles de la Madeleine (2)

Déjà une bonne semaine d'écoulée et franchement on a l'impression d'être en vacances depuis plus longtemps tellement on a fait et visité de choses..La nuit a été bonne berçé en partie par le ressac des vagues sur la grève et ce matin les oiseaux qui survolent.

Petit déjeuner tranquille à l'hôtel avec muffin et café au lait avec jus de canneberge frais et salade de fruits frais.  On se prépare à une nouvelle journée d'excursions le long de ces îles baignées par le soleil et le vent du large.

Après le petit déjeuner on fera une pause à Cap aux Meules à la grande pharmacie Jean Coutu car les piqûres de moustique de Joëlle semblent s'être un peu infectées. Le pharmacien de garde nous délivrent une pommade anti-bactérienne ainsi qu'un gel cortisone pour réduire l'inflammation: faudra surveiller sa température. On se met en route vers l'étang du Nord par la Route 199 et la plage de la Martinique.

 

québec,îles,madeleine,paysages,côtes,tourisme,gastronomie,océan,st laurent

québec,îles,madeleine,paysages,côtes,tourisme,gastronomie,océan,st laurent

québec,îles,madeleine,paysages,côtes,tourisme,gastronomie,océan,st laurent

On se retrouvera a prendre nôtre déjeuner au Café de la Grave car nous avons lu dans notre guide de la Gaspésie que l'endroit est sympathique et authentique. On se régalera d'un excellent repas composé de rouleaux de printemps ou de céviche de pétoncles (genre de soupe crèmeuse) avec ensuite deux assièttes de la Grave (avec fruits de mer).

havre aubert,gaspésie,île de la madeleine,océan,accordéon,promenade,plages,paysages,côtes,café de la gravtes,tourisme,gastronomie,st laurent

 On dégustera un excellent verre de Chenin blanc de la région. Notre dessert gâteau fromage aux canneberges sera accompagné par les notes de l'accordéon de notre hôtesse et d'un de ses serveurs à la caisse claire. Ils joueront tous deux pendant 30mn environ et avec brio de la valse musette, du folklore Yiddish ou de la musique tsigane. On nage en plein bonheur, la salle est conquise, l'ambiance très chaleureuse.

havre aubert,gaspésie,île de la madeleine,océan,accordéon,promenade,plages,paysages,côtes,café de la gravtes,tourisme,gastronomie,st laurent

On terminera notre soirée par un repas dans un petit café restaurant qui ne paye pas de mine mais ou la nourriture est excellente. Chez Armand ressemble a un petit restaurant familial de Louisiane avec au menu notamment de fameux sandwiches au Homard ou au Crabe. On se prendra chacun un Club Combo avec Crabe et Homard.

havre aubert,gaspésie,île de la madeleine,océan,accordéon,promenade,plages,paysages,côtes,café de la gravtes,tourisme,gastronomie,st laurent

Autant vous dire que l'on s'est franchement régalé et on finira en apothéose avec une tarte au sucre et un bon thé. On demande ou se trouve le meilleur endroit pour admirer le coucher de soleil. Ce sera finalement au niveau du Phare que l'on se postera pour voir le jour décliner.

Voilà quelques clichés de cette soirée même si les nuages à l'horizon gâcheront un peu les clichés.

havre aubert,gaspésie,île de la madeleine,océan,accordéon,promenade,plages,paysages,côtes,café de la gravtes,tourisme,gastronomie,st laurent

 

havre aubert,gaspésie,île de la madeleine,océan,accordéon,promenade,plages,paysages,côtes,café de la gravtes,tourisme,gastronomie,st laurent

 

26/03/2013

Fourth Corners l'album de Trixie Whitley

Si il y a un album qui a été longtemps attendu c'est bien celui là.  En effet depuis les premieres compositions de Trixie avec Daniel Lanois on espérait déjà ce premier opus de l'artiste sigulière et attachante qu'est Trixie Whitley. Il aura fallu patienter notamment grâce à l'excellent disque du groupe formé par les deux sus nommés en compagnie des excellents Brian Blade et de Daryl Johnson je veux parler du groupe Black Dub. Ce disque qui est une vraie réussite nous a permis de découvrir en lead singer Trixie pour notamment certaines de ses compositions: Surely, I believe in you.

trixie,whitley,fourth corners,alternatif,pop,chris,guitares,aérien,climats

Mais revenons au premier album de la dame après deux EP confidentiels, nous voici devant Fourth Corners un digipack sobre mais classieux avec 11 titres au programme. Pour la réalisation de celui-ci Trixie s'est enfermé trois mois dans un studio en compagnie de Thomas Bartlett à la production et Pat Dillett derrière la console.

trixie,whiotley,fourth corners,alternatif,pop,chris,guitares,aérien,climats

Dès le premier titre on est pris par l'intensité du chant et la rythmique envoutante de "Irene" ou la voix dans la réverb (elle me rappelle Annie Lennox) nous embarque pour ce voyage aérien avec son piano désaccordé et sa guitare lancinante. "Never Enough" repose sur une guitare drone avec des harmonies qui ne sont pas sans rappeller un certain Chris Whitley figure tutélaire. Les choeurs sont superbes et le climat oriental est bien tissé.

La ballade "Pieces" met en valeur la voix superbe de Trixie sur des nappes de Rhodes avec des cordes dans l'esprit de Rufus Wainwright.

La guitare se noie dans la saturation pour "Never Get enough" pour un titre asssez pop avec un piano éthéré qui ne décolle vraiment que sur la fin du titre. Retour aux ambiances orientales avec "Silent Rebel Part II" la voix se fait danse pour traverser le morceau en sinuant à travers les climats tissés par les percussions et des cordes.

 

"Breathe you in my dreams" est une balade qui ne me transporte pas franchement c'est bon mais ca manque un peu d'intensité, je lui préfère "Gradual Return" qui nous emmène dans son groove et ses belles respirations avec une guitare éthérée et des accords de piano plaqués avec force !

Changement de ton avec "Hotel no name" d'inspiration plus grunge ou la gratte se fait plus crade très proche de ce que pouvait jouer son père dans des titres comme "Gasket" ou "Rocket House". Trixie tout comme Chris a cette facilité de chanter avec une voix angélique sur un canevas noyé dans la distorsion comme un superbe contrepoint ! "Morelia" jolie balade avec une guitare acoustique de très beaux accords et la voix gracile parfois au bord de la rupture rejoint par le piano puis les cordes mais tout en douceur: un moment de grâce.

 

"Fourth Corners" le titre éponyme nous propose de nouveau une ambiance légèrement orientale bien tissée par les percussions et des cordes délicates, le chant est comme sur tout l'album tout en douceur. Probablement que certains regretteront la rage que Trixie met parfois dans ses interprétations, pour moi il n'en est rien j'aime cette douceur, on profite ainsi davantage des superbes nuances de son interprétation !

 

L'album se clôture avec "Oh Joy" encore un titre chanté avec juste l'apport de sa guitare qui n'aurait pas détonné sur un album de Chris Whitley, le dépouillement va aussi bien à Trixie que l'énergie farouche d'un morceau plus grunge ce qui n'est pas si évident ! Je vous recommande cet album si vous aimez les voix aériennes mais également pleine de conviction !

 

Deux petites vidéos qui vont bien pour découvruir cet artiste ainsi que sa page web ou vous pourrez en écouter davantage !

http://www.trixiewhitley.com/music/

 

 

 Et un titre de l'album joué live "Gradual return" avec sa jolie petite Martin, on sent bien tout le talent de cette artiste attachante que ce soit pour sa voix incroyable ou sa facon de jouer de la guitare.

 

 

 

 

 

12/12/2012

Lettre à tous les bien pensants

 

Il est parfois bon de réfléchir 2 minutes avant de dire n’importe quoi

 

 

Depuis qu’un gouvernement socialiste est passé (personne n’a forcé les électeurs que je sache), on entend de plus en plus de diatribes à propos des chômeurs et des allocataires de mesure de solidarité. En vrac on entend qu’il faut arrêter l’assistanat ??????? Et qui propage ces idées nauséabondes ? Des élus de la République, ah ca c’est sûr qu’en matière d’assistanat ils sont bien placés pour donner des lecons aux plus pauvres

 

Indeminité de Député, attaché parlementaire, budget de transport, voitures de fonction pour certains avec chauffeur, restaurant de l’Assemblée Nationale, frais de bouche et de réception et j’en passe et des meilleures et tout ca pour que certains puissent s’assoupir confortablement pendant les débats parlementaires.

 

Alors Messieurs et Mesdames nos pseudo-représentants la prochaîne fois que vous parlerez de réduire l’assistanat commencez donc par revoir considérablement à la baisse vos émoluments et frais en tout genre. La Politique ne devrait pas être un métier mais une responsabilité qui devrait tourner au sein de la Cité et ne pas être l’apanage de générations clonées de politiciens débranchés de la réalité !

 

J’en ai autant au service des employés, ou autres travailleurs, patrons de PME ou tant d’autres qui se permettent de dégoiser sur les sans emplois ou les SDF qui à vos yeux n’auraient qu’a se baisser pour ramasser un travail par terre ! Ben bien sûr y en tellement des jobs de disponible qu’on à bientôt 5 millions de personnes qui crèvent de faim pendant que les grands patrons augmentent leur salaires de 4%.  Savez vous ce que c’est de dormir sous un carton ou bien au fin fond d’un camping en économisant le moindre centime pour acheter de quoi survivre ?

 

Messieurs et Mesdames si vous n’avez jamais été dans la misère, sans domicile et surtout sans espoir tournez au moins sept fois dans votre bouche votre langue avant de dire n’importe quoi sur les gens qui souffrent.

 

La Solidarité est bien la seule valeur qui nous manque aujourd’hui, il est facile de critiquer les immigrés également mais eux savent offrir le peu qu’ils ont à ceux qui n’ont  rien, alors gardez pour vous vos lecons de morale sur les uns et les autres et ouvrez les yeux et votre cœur à vos semblables. Nul n’est besoin d’aller à confesse deux fois par semaine regardez juste autour de vous et cessez de critiquer sans arrêt ceux qui souffrent !

30/10/2012

Mathieu Boogaerts: l'Architecte des mots

Nouvel album de Mathieu Boogaerts, artiste que j'apprécie beaucoup et avec qui je passe toujours de bons moments. Si vous ne le connaissez pas grave erreur que je m'éfforcerai ici de réparer. Auteur compositeur de talent, inspiré par les rythmes chaloupés reggae ou musique africaine, il écrit de textes a tiroir ou il jongle avec les mots dans la lignée d'un Serge Gainsbourg ou d'un Alain Chamfort.

 Ces musiques faussement dépouillés propose des trésors de mélodie, de celle qui vous entête le cerveau et vous habite sans en avoir l'air. Il joue un peu de tous les instruments et se révèle très a l'aise même en solo sur scène. En solo il a pendant longtemps pris le siège de la Java petite salle parisienne (ou j'ai eu le bonheur d'applaudir par deux fois Kelly Joe Phelps) tos les jeudis.

 

Après ce préambule d'introduction, passons à ce nouvel opus qui porte juste le nom de l'artiste, un peu comme un nouveau départ. Cependant on retrouve avec bonheur le mélodiste des albums précédent avec des chansons tendres et parfois légèrement mélancoliques sur les amours perdus notamment ("Paloma"). Les chansons s'appuient souvent sur un beat reggae chaloupé et doux comme un zéphyr comme dans "Avant que je m'ennuie",

 

Sur ce disque il s'est très bien entouré avec des musiciens de talents dont notamment Anthony Caillet qui joue tous les cuivres avec brio et la section rythmique Zaf Zapha à la basse et Fabrice Moreau batterie qui sculpte le tempo avec intelligence et douceur ! Au titre des surprises on retrouve Luce l'artiste révélée par la nouvelle Star au choeurs sur plusieurs morceaux et Albin de la Simone artiste transfuge de Tôt ou Tard (également maison de disque de mathieu, Dick Annegarn ou encore Delerme et Jeanne Chéral)