02/04/2008

"Minuit le soir" une excellente série

Aujourd'hui et suite à l'intérêt affiché par Titus, l'auteur d'un excellent blog le Monde de Titus traitant de films, livres et musique, je vais vous parler de Minuit le soir. Cette série produite par la télévision canadienne m'a littéralement envoûté. Il s'agit de 38 épisodes de 23min diffusés depuis septembre dernier sur la chaîne du câble Ciné cinéma culte
 
179a81b591fb18d6c1a277094874c203.jpg Cette série met en scène la vie de trois "doorman" d'un boîte de nuit de Montréal, Marc, le beau gosse tourmenté, Louis, le nounours un peu perdu, et Gaetan l'ancien romantique. Le pitch de départ est la vente de ce bar par son propriétaire désormais trop âgé à Fanny, une jeune buisiness woman aux dents longues. Celle-ci prévoit de virer l'ancienne équipe et de la remplacer par des videurs beaux gosse et bien sapés. Jusque là ca paraît assez mince mais très vite on bascule dans la vie de chacun des protagonistes de cette histoire raconté en parallèle avec brio et profondeur dans l'analyse.
 
Marc est un enfant battu qui s'est forgé un corps puissant pour échapper à la violence tout en en débordant, Louis lui a des difficultés sexuelles avec sa femme et son ménage bat de l'aile surtout qu'il a un problème avec l'alimentation. Gaëtan lui cache une secrète blessure mais je ne vous en dirais pas plus. Fanny quant a elle essaye surtout de marcher dans les traces d'un père pour le moins absent de sa jeunesse. Les relations d'amitié entre nos trois videurs puis l'histoire d'amour passionnelle entre Marc et Fanny sont magnifiquement interprétés par des comédiens de grand talent et qui, et ce n'est pas anodin parle en québecquois mais sans le côté comique qu'on a voulu y associer bein souvent (Laurent Gerra par exemple).
 
L'atmosphère de la série est assez noire et contraste amplement avec tout ce que l'on peut généralement regarder à la télé. L'action se passe principalement en  nocturne et les dialogues sont souvent remplacés par de long plans sur les héros et leurs expressions, le tout magnifié par une musique de grande qualité créée par Nicolas Maranda, à la tendance assez lounge mais qui donne aussi le beau rôle au violoncelle. La tonalité est assez dramatique mais alternant avec des moments plus légers et de très grande sensibilité.
 
Vous trouverez ici le DVD des trois saisons de la série malheureusement assez cher et le site créé à la suite du succès considérable de la série et de sa musique, qui propose d'ailleurs de télé-charger le CD (pour 20$) des musiques du film ainsi que de nombreux bonus audio.
 
pour vous faire une idée je vous mets deux vidéos illustrant bien la série