20/08/2008

Zachary Richard: Lumière dans le noir

36a85320884eb4ccb7ff908c517f1115.jpg
Il est des disques que l'on range bien consciencieusement après les avoir écouté (parfois d'une oreille distraite d'ailleurs), et puis il y a ceux que l'on écoute sans arrêt pendant quelque temps (les coup de foudres).
Mais il en existe (en tous cas chez moi) une troisième espèce, ceux que l'on laisse traîner pas très loin du lecteur de facon presque inconsciente et qui reviennent régulièrement sur la platine. C'est le cas de cet excellent disque de l'artiste originaire de Louisiane, Zachary Richard: "Lumière dans le noir".
Cet album sorti récemment (2007) est composé de 14 superbes chansons dont Zachary signe tous les textes. Ceux ci sont pour la très grande majorité en francais et abordent des sujets touchants à l'environnement, au défense des cultures opprimées ainsi que d'anecdotes historiques sur la Louisiane ou le Québec.
Cet artiste qui a longtemps milité pour la défense de la culture francophone (fondateur de "Action Cadienne")a d'ailleurs une longue histoire d'amour avec notre pays de France. Juien Clerc lui avait emprunté une de ces chansons qui deviendra un tube : Travailler c'est trop dur. Plus récemment Zachary a tissé des liens d'amitié avec Francis Cabrel et Brice Homes excellent parolier avec lesquels il montera en 2005 ,  une nuit de soutien aux artistes sinistrés de la Nouvelle Orléans.
Si vous voulez re-découvrir Zachary allez faire un tour sur son site web qui contient énormément de choses notamment une section Paroles et Poésies ou vous retrouverez les textes de cet auteur compositeur et poète de talent. Mais aujourd'hui je voudrais surtout parler de ce superbe album.
Le climat des chansons est très acoustique, enregistré entre Paris et La Louisiane avec la participation de fantastiques musiciens: Eric Sauviat (Willy Deville, Cabrel...) et Sonny Landreth aux guitares slides, Fredddy Koella (je vous ai déjà parlé de Freddy dans cette note) au violon et guitares acoustiques mais également Sansévérino à la guitare pour un superbe titre. De plus de nombreux musiciens Louisianais sont sur l'album notamment Theresa Andersson, Georges Porter Jr (pilier des Meters) ou David Torkanowsky.
A noter que les droits d'auteurs de certaines chansons comme O Jésus sur le massacre du Rwanda ou La promesse cassée sur l'Ouragan Kathrina  sont reversés à des associations caritatives ou d'aides aux musiciens sinistrés. Pour résumer un superbe album qui devient au fil des écoutes l'un des tout meilleur de Zachary que j'ai put entendre. Je vous propose d'écouter deux titres extrait de cet album que je vous encourage vivement à acheter !
Premier titre: La balade de DL-8-153 sur l'extinction des Béluga (mammifères marrins menacés) avec Sansévérino justement

podcast
Deuxième titre: Ô Jésus ou la slide de Sonny Landreth fait des merveilles !

podcast
Allez je vous ai trouvé également une petite vidéo d'un des titres de ce superbe album

Commentaires

ça fait bien longtemps que je n'avais pas entendu Zac' dans ses oeuvres...

album que je vais écouter,même si, dans la chanson avec Sonny Landreth, le choix d'un flow de style hip hop ne va pas du tout, mais alors pas du tout avec la voix et le style habituel de l'artiste. il va par contre très bien avec la gravité de la chanson, mais d'autres l'auraient mieux fait passer (Akhénaton, entre autres).

Écrit par : Lefty | 20/08/2008

Répondre à ce commentaire

Là tu m'as donné envie.
J'ai découvert que l'album est en écoute sur deezer, donc je vais l'écouter de ce pas.
Je ne connaissais pas cet artiste, merci pour ce coup de coeur.

Écrit par : agatzebluz | 20/08/2008

Répondre à ce commentaire

Ce que j'aime quand je viens te lire, c'est ta façon de nous présenter un artiste dont je ne connaissais meme pas l'existence (celà dit vu ma culture musicale ça n'a rien d'etonnant!!).
Le matin au reveil "la balade de DL 8 183" j'ai adoré, c'est planant, tout doux... un vrai régal...
pour le Ô Jesus je reviendrais peut etre cet après midi, un peu trop speed pour moi... j'ai beaucoup aimé "dans mon rêve"
Merci toi de nous faire decouvrir de nouvelles choses..

Écrit par : Fa | 21/08/2008

Répondre à ce commentaire

Lefty--->Pour ma part je trouve le choix adapté car c'est un survuivant qui parle à Dieu dans sa haine et son désespoir, le débit saccadé correspond bien à la frénésie des massacres et la fuite des survivants je trouve mais comme toujours les goûts et les couleurs ;o)

Agat--->Je n'ai pas d'action sur les ventes du CD mais tu peux y aller les yeux fermés pour ce qui me concerne

Fa--->Merci c'est très flatteur, j'aime énormément mettre en avant des artistes sincères et engagés qui plus est !

Écrit par : Jipes | 21/08/2008

Répondre à ce commentaire

Pas trop mon truc le Zachary mais bon respect pour son engagement.

Écrit par : BJ | 22/08/2008

Répondre à ce commentaire

C'est drôle. Avant de lire ta note et au retour de vacances, c'est le premier disque que j'ai posé sur ma platine. Un disque magnifique. Quel artiste !
Ravi de te retrouver ici, Jipes, pour une nouvelle année de blogging intense et fructueux !

Écrit par : Titus | 23/08/2008

Répondre à ce commentaire

"Engagez-vous" qu'ils disaient "engagez-vous !"
Oui, chouettes morceaux que ces morceaux de Zac... malheureusement pas très connu chez nous.

Écrit par : G.Mike | 23/08/2008

Répondre à ce commentaire

Excellent...Vraiment Excellent...J'avais oublkié Zac depuis pas mal de temps!
Merci bcp pour cette détente musicale...A écouter et ré-écouter... ad libidum

Écrit par : Yves | 23/08/2008

Répondre à ce commentaire

La balade de DL-8-153 swingue vraiment bien, ca s'écoute tout seul, du coup on aimerait que ca dure plus longtemps. :)

Merci pour la découverte !

Écrit par : Bryan | 23/08/2008

Répondre à ce commentaire

Ah! je connaissais Zachary Richard à cause de ses problèmes de digestion de mini-wheats à l'érable de chez Kellogs.
[http://www.canoe.com/divertissement/musique/nouvelles/2008/08/09/6396846-jdm.html)
Comme quoi un bon procès peut faire (re)connaître un bon auteur.

Écrit par : nj | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

Evidemment, je lis cette note au bureau et je n'ai toujours pas le son. faudra attendre cet aprem pour pouvoir en savoir plus... A chaque fois, ta manière de présenter un musicien me donne envie d'en savoir plus et à chaque fois il faut que j'attende d'être chez moi... soupir...

Écrit par : nie | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

Bernard J--->On ne peut pas tout aimer pas vrai ;o)

Titus--->Je savais que tu etais fan de ce disque a te lire depuis qq temps je préssentais qu'il ne pouvait en être autrement :o)

Mike--->Oui trop méconnu d'ou cette note ;o)

Écrit par : Jipes | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

Yves--->Comme on se retrouve ;o)

Bryan--->Oui elle est superbe cette chanson mais l'album en contient bien d'autres tiut aussi superbes

NJ--->Malheureusement ton lien ne marche plus mai je ne connaissais pas cette histoire ?? Ceci dit je parlais surtout de la musique ;o)

Nie--->Ca n'en sera que meilleur quand tu te poseras pour l'écouter ;o)

Écrit par : Jipes | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai bien aimé son "rapport mensuel", même si après sa lecture on a envie de vomir. ;-)

Écrit par : lobita | 27/08/2008

Répondre à ce commentaire

Jipes pour le lien de NJ, il suffit de supprimer la dernière parenthèse ) qui traîne après html... et ne pas prendre le [ en début de lien...

Écrit par : G.Mike | 27/08/2008

Répondre à ce commentaire

Lobita--->Rapport mensuel ??? Késaco ?

Mike--->Merci en effet je n'avait pas vu le crochet insidieux ;o) Hé ben 50.000$ pour non respect des droits d'auteurs les céréaliers vont l'avaler de travers ;o)

Écrit par : Jipes | 28/08/2008

Répondre à ce commentaire

Thanks ! appreciate.

Brice H

Écrit par : zydeco | 06/09/2008

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire