18/02/2010

Nostalgie douce amère

Hier une bouffée de nostalgie m'a pris à la gorge, j'écoutais France Inter et ils passaient le morceau "Wild world" de Cat Stevens (avant sa conversion musulmane). Ce titre m'a immédiatemment emmené en arrière lors de ma prime adolescence car c'était un morceau qui passait souvent dans les Boums organisées dans mon quartier. J'avais parfois la chance d'y etre invité surtout grâce à mon ami Sabino Casafina qui était (sans doute l'est il encore) un excellent danseur.

Nous allions de soirées en soirées et je me retrouvais systématiquement dans la triste position d'observateur car les filles n'étaient pas particulièrement attirées par moi ,surtout bien entendu au moment pathétique de la série des slow ou les filles couraient se réfugier près des buffets pour éviter de se retrouver invités a danser par d'autres que les jolis Don Juan amateurs autour desques elles papillonnaient. Alors il ne me restait plus qu'a attendre et attendre encore et encore en écoutant malgré tout ces superbes morceaux quiresteront gravés jusqu'a ce jour.

Ceux qui me reviennent immédiatement: If you leave me know de Chicago, Wild world de Cat Stevens ou encore Samba pa ti de Santana. Oui l'adolescence peut etre vécu de manière cruelle mais heureusemen il m'en reste la musique !

 


 

Commentaires

Que de souvenirs tu évoques Jipes, doux et tristes et joyeux. Les boums dans les garages, à attendre le coeur battant que l'élu du moment fasse un premier pas pour un slow... et puis il allait en inviter une autre, et puis parfois c'était moi ! Yeah, quelle joie ! Moi aussi j'ai attendu mais c'était aussi très excitant. Quelle époque l'adolescence, cette violence des sentiments.
Il n'y a pas longtemps, j'ai craqué sur un Best Of de Cat Stevens, ahlala Sad Lisa ! Est-ce que tu connais la reprise envoûtante de How I can tell you par Liz Durrett ?

Écrit par : meerkat | 18/02/2010

Répondre à ce commentaire

Meerkat--->Hélas pour moi pas d'excitation plutôt de la tristesse, sinon non je en connais pas cette reprise c'est cool ?

Écrit par : Jipes | 18/02/2010

Répondre à ce commentaire

Oh, tu sais, même si je me souviens surtout de l'excitation adolescente, il y avait aussi beaucoup de tristesse et même des moments très sombres, et ce n'était pas toujours facile avec les garçons. Je te laisse l'adresse du site de Liz Durrett, on peut écouter et télécharger certains morceaux. Moi j'aime beaucoup, j'espère que tu aimeras : http://www.lizdurrett.com/

Écrit par : meerkat | 18/02/2010

Répondre à ce commentaire

Meerkat--->Merci et puis aussi pour le lien je vais aller jeter mes oreilles ;o)

Écrit par : jipes | 18/02/2010

Répondre à ce commentaire

Suis juste un peu trop jeune pour avoir connu les années Cat Stevens. Il a dû arrêter sa carrière quand j'ai dû commencer à écouter du rock.

Écrit par : Legweak | 18/02/2010

Répondre à ce commentaire

Ah Cat Steevens :)
Comme Meerkat, des moments pleins de vie et puis moi je tombais amoureuse tous les jours d'un nouveau garçon :D

Écrit par : Valérie de Haute Savoie | 18/02/2010

Répondre à ce commentaire

Meerkat merci pour ce lien, j'adore la voix de cette fille.

Écrit par : Valérie de Haute Savoie | 18/02/2010

Répondre à ce commentaire

Laisse tomber les boums c'était pas mon truc non plus j'était beaucoup trop timide pour ça, c'est à se demander si c'est pas une maladie de musicien :) du coup j'en garde pas un très bon souvenir non plus. Et dire que j'entends parfois des filles se plaindre d'être trop sollicitées, ça laisse songeur :).

Écrit par : BJ | 18/02/2010

Répondre à ce commentaire

Legweak--->On parle pas seulement de Cat Stevens ;o)

Valérie--->Un peu fleur bleue alors ? J'ai donné aussi :o)

BJ--->Ah ben ca me rassure :o)

Écrit par : Jipes | 19/02/2010

Répondre à ce commentaire

voilà un "truc" que j'adore !
merci l'ami !
Doume

Écrit par : doume | 19/02/2010

Répondre à ce commentaire

Oh la la que de souvenirs !!!
J'étais une fan , traduisant ces textes , un peu amoureuse de ce poète ( comme bon nombre d'ados)
Ma préférée était Sad Lisa :o)

Douce fin de journée auprès de ta petite famille ...

Écrit par : Marie | 19/02/2010

Répondre à ce commentaire

Doume--->Pas de quoi content que ca te plaise !

MArie--->Ah oui Sad Lisa joli chanson ! Merci à toi et de même :o)

Écrit par : jipes | 19/02/2010

Répondre à ce commentaire

Cat Stevens, bien sûr, on l'entendait moins dans les boums (de toute façon, j'étais pas invité) que dans nos "regroupements" à 8 ou 10 chez un(e) pote, dans la chambre de préférence...
c'était pas mon préféré, mais qui ne connaissait pas ses chansons, au moins un peu....
une madeleine pour la fin d'après-midi...

Écrit par : Lefty | 21/02/2010

Répondre à ce commentaire

Lefty--->C'est vrai que la chambre était un refuge ou on partageait la musique entre potes j'ai usé pas mal de vinyls à cette époque sur une vieille chaîne compacte ;o)

Écrit par : jipes | 21/02/2010

Répondre à ce commentaire

Oh tiens, je découvre ça sonne ringard ce truc et y'en a qui ont dansé là-dessus ?
Ouaip, j'suis trop jeune pour avoir connu tout ça. Et les boums ? C'est quoi ça ? Des trucs où l'on "s'éclate" ?
Le mieu c le rap ! ;-)

Écrit par : G. Mike | 22/02/2010

Répondre à ce commentaire

Mike--->Ringard ce morceau ah que non c'est un bien joli au contraire, bon je vois que tu joue les djeuns :o)

Écrit par : Jipes | 22/02/2010

Répondre à ce commentaire

AH ce clip cette chanson, les boums, les premiers pétards et croire que le monde était un grand ballon où tout le monde s'aimait que c'est loin tout cela. Tu évoques la reconversion à l'islam de cat stevens, je n'en savais rien et c'est marrant quand même car un ami musulman m'a offert cette semaine le saint coran.

Écrit par : darcy | 25/02/2010

Répondre à ce commentaire

Darcy--->Oui c'est vrai que c'est bien loin mais la mémoire reste assez vivante pour ma part, la conversion de Cat Stevens avait fait grand bruit à l'époque presqu'autant que celle de Cassius Clay !

Écrit par : Jipes | 25/02/2010

Répondre à ce commentaire

l'islam apporte-t-elle la paix, fait fuir nos doutes, nos peurs, nos craintes, pardonner nos erreurs, nos pêchés, nous offre un paradis ?
j'ai du mal à croire en Dieu, j'y crois mais il y a toujours ce mais qui me fait douter. L'islam aujourd'hui est devenu intégriste pour bcp de français, c'était peut être pas le cas à l'époque de cat stevens

Écrit par : darcy | 25/02/2010

Répondre à ce commentaire

Darcy--->Peut etre tout simplement un échappatoire par rapport à une société américaine trop puritaine et étouffante ?

Écrit par : Jipes | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

rhooooooo comme jel'ai connu cette époque, les boums, les premiers bisous bisous, nous les filles tu as raison nous étions des pestes... dans le genre "t'as un bouton je danse pas avec toi", ou alors "ton pull me plait pas je danse pas avec toi"... seulement on oubliait un peu que nous aussi on avait des boutons, et souvent un pull moche !!! futilité de l'adolescence.... merci pour ce souvenir

Écrit par : Fa | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

Fa--->Ben oui hein différence de point de vue ;o) !

Écrit par : Jipes | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

A l'époque, on était "aux platines" ... dans des soirées. Une place enviable pour les filles, sauf que moi j'étais l'autre, celui qui remplacait DJ Don Juan parti flirter avec ses groupies ...

Wild World, j'en pouvais plus de ce morceau :)

Mais mon pire souvenir reste "Sunday bloody sunday" ... tjs un mec qui venait nous demander "t'as pas du U2" ? Et on lui passait SBS, puis il revenait ... "pourquoi vous passez tjs celle là" ... et s'ensuivait une prise de tête sur la musique commerciale, pas commerciale, qu'il était pas tout seul, que ça devait être dansant, que déjà mettre SBS c'était comme rentrer dans un cul de sac ... dont on sortait qu'en mettant du punk (que la sécurité aimait pas à cause des pogos) ou des slows (mais enchaîner des titres nerveux avec des slows, pour aller inviter les filles en étant en sueur, c'est pas top).

Ils étaient jamais content. Finalement un jour, j'ai pris le 45 tours de SBS par le bord et je l'ai cassé en deux pour avoir la paix. Apu U2, fini U2 ... il m'a fallu bien longtemps pour me réconcilier avec ce groupe :)))

Écrit par : Davanlo | 15/03/2010

Répondre à ce commentaire

Davanlo--->Soit le bienvenu ici ! Merci pour tes anecdotes elles sonnent bien 80's

Écrit par : jipes | 15/03/2010

Répondre à ce commentaire

Ah comme tes écrits ravivent les mêmes souvenirs chez moi... Heureusement il y avait toujours la musique qui apaise tout. Je me souviens particulièrement de morceaux comme "Europa", "A whiter shade of pale", "My Lady d'Arbanville", "In the summertimes" ou encore "Je m'éclate au Sénégal".

Écrit par : Devil's Slide | 19/03/2010

Répondre à ce commentaire

Devil's Slide--->Un vrai plaisir de te retrouver içi ! Je vois que nous avons vécu cette époque de façon similaire, ah oui Europa quel superbe slow !

Écrit par : jipes | 20/03/2010

Répondre à ce commentaire

C'est un peu dommage en effet que le Cat se soit pris les griffes dans le tapis de prières mais Tea for the Tillerman n'en reste pas moins un de mes albums favoris de toujours!

Écrit par : Kiki | 05/08/2010

Répondre à ce commentaire

Kiki--->Je ne connais pas l'album en question, merci de ton passage en tous cas :o)

Écrit par : Jipes | 05/08/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire