04/04/2011

Undone: Le nouveau disque de Freddy Koella

undone,freddy,koella,acoustique,album,blues,folkLe voilà le nouvel opus de Freddy Koella, l'excellent sideman des plus grands: Willy Deville, Bob Dylan, Zachary Richard ou encore compagnon d'aventure discographique de Lhasa, Dick Annegarn ou encore le regretté Kenny Edwards. Ce nouvel opus traçe le même sillon que le précédent à savoir un disque instrumental de haute tenue où les guitares sont aux premières loges. La différence avec le premier album: Minimal, est la présence sur la moitié des titres, d'une section rythmique et même parfois d'invités.

La rythmique est composé de Jay Bellerose derrière les fûts et David Piltch à la contrebasse, cette paire apporte une belle cohésion et un son très organique presque acoustique tellement la prise de son est précise et presque crue.

Les compositions invitent au voyage et à la rêverie grâce aux délicats arpèges des guitares de Freddy ou les vibrations de sa National Tricone. Le voyage vers les grands espaces de l'Amérique ou d'ailleurs nous entraîne dans une musique envoutante qui suit des méandres acoustiques et délicatement électriques ou le Folk et le Blues s'entremêle avec parfois une surprise comme la présence de l'accordéon qui double la guitare de Freddy. Le titre Snow a été inspiré à Freddy par les petits trajets quotidiens de Lhasa et lui même sous la neige lors de l'enregistrement du dernier album de la chanteuse (Lire ma chronique). Mes préférés sont sans nul doute Covington et Elephant avec également une mention spéciale pour Rainy day in L.A et sa guitare habillée d'un délicat trémolo qui me rapelle notre séjour dans la Cité des Anges.

L'album est sorti sur le label Tôt ou Tard qui regroupe déjà de très bons artistes comme Dick Annegarn, Mattieu Boggaerts ou les Fabulous Trobadours. On peut dire que Vincent Frérebeau patron du label a décidemment un goût excellent ! Voir la page de Freddy sur le site du Label

Premier titre Elephant ou on peut appréçier le groove de la rythmique et la concision du jeu de Freddy, pas d'esbrouffe mais des notes qui pèsent lourd d'intentions, déposées là avec bonheur et intelligence.


podcast

Deuxième titre Covington: une superbe mélodie ou Freddy est accompagné avec grand talent par Alexandre Leauthaud à l'accordéon. On se croirait sous un porche d'une maison de Louisiane au bord du bayou.


podcast

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

très belle mélodie, je reviens aujourd'hui la réécouter....j'aime beaucoup

Bon Week-end , merci Jipes

Écrit par : noelle | 08/04/2011

Répondre à ce commentaire

Noëlle--->Content que ca te plaise dommage que tu sois la seule :o(

Écrit par : jipes | 09/04/2011

Répondre à ce commentaire

T'as raison jipes y'a pas d'esbroufe là-dedans c'est le genre de musique qui te parle d'âme à âme. C'est du tout bon, mais bon un type qui a joué avec Lhasa ça peut pas être bien mauvais. J'm'en va écouter ça d'un peu plus près.

Écrit par : BJ | 09/04/2011

Répondre à ce commentaire

BJ--->Merci de ce superbe commentaire mon ami, ca ne m'étonne pas que tu sois sensible à la démarche musicale de Freddy. La collaboration avec Lhasa a donné un des meilleurs albums que j'ai entendu ces dix dernières années

Écrit par : jipes | 09/04/2011

Répondre à ce commentaire

WOUAHHHHH !
joli l'ami !! on s'y voit de plus en plus...
bonne semaine !!
Doume

Écrit par : Doume | 14/06/2011

Répondre à ce commentaire

Doume--->Absolument !

Écrit par : Jipes | 14/06/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire