16/01/2009

Le blues d'un vendredi

Aujourd'hui sans que rien ne le laisse présager vraiment je me susi retrouvé avec deslarmes dans les yeux. Cette nuit j'ai rêvé de mes parents disparus et à midi alors que j'écoutais le superbe CD de Dick Annegarn "soleil du soir" les larmes me sont venues. Drôle de sentiment lorsque la tristesse s'abat sur vous comme un nuage noir qui vient obscurcir le ciel Blue d'azur. On ne se l'avoue pas vraiment mais la tristesse est là omni-présente, alors on avance en essayant de se dire que ce sera mieux demain, mais il faut bien l'admettre tout ca ne sont que stratagèmes pour repousser l'inéductable.


podcast

Oui ils sont partis et nous ont laissés là démunis, perdus comme lorsque nous étions enfants égarées sur une grande plage ou dans un centre commercial trog grand pour nous. Ah oui Abcisse, Mike et Meerkat je pense à vous...

Cependant à la fin de mon repas un joli bébé (une petite fille) m'a gratifié d'un grand sourire, une risette comme seul les enfants savent les faire, alors un grand rayon de soleil à troué les nuages et m'a inondé le coeur de bonté et de bonheur. C'est aussi ca la Vie des moments pénibles entrecoupés de bonheur fugaces certes mais tellemment intenses que l'on se sent ragaillardi pour un temps...

08/01/2009

Souvenirs

Voilà un montage réalisé par Ars une bloggeuse plasticienne et photographe où plutôt metteuse en image devrais je dire tellement sa vision est tout autant celle d'une cinéaste que celle d'un photographe. Son idée nous demander une photo et un petit texte d'un bon souvenir de nos enfances où passé. Des beaux souvenirs jetés là, péle-mêle, comme autant de bouées à la mer de notre enfance enfuie où notre bonheur passé. Un tantinet mélancolique parfois, plein de tendresse où triste mais tellement représentatif de la Vie ! Armez vous de patience cela dure quelque temps. Je trouve la musique magnifique !


Merci à Ars pour cette mise en mumière de nos souvenirs !

18/12/2008

Les jours passent et les fêtes approchent mais...

Ca fait déjà plus d'1 mois qu'il est parti, les fêtes arrivent mais mon coeur n'y est pas. Je pense déjà à la peine que je vais avoir au moment de la célébraton de Noël, j'avais déjà le coeur sérré ces dernières années d'etre loin de lui depuis qu'il ne se déplaçait plus, mais là....

Il etait si beau et encore plein de façéties en juillet dernier, regardez cette vrai prestance il avait passé mes lunettes en jouant les stars, mon Papa qui me manque ! Je pense bien fort à mes soeurs qui comme moi ont le coeur qui saigne !

 

DSCF2713.JPG

22:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : papa, fêtes, tristesse

22/11/2007

Des larmes....

 
Aujourd'hui en plein milieu de l'après midi devant le PC du boulot j'écoutais cette chanson d'Andrew White et je n'ai pas pu retenir mes larmes. Je me suis éffondré et je suis resté la tête entre les bras à la grande stupeur de mes collègues. Le surplus d'émotion avait apparemment un besoin impèrieux de s'évacuer.
 
Je ne sais pas vraiment pourquoi, bien sûr j'ai pensé à Maman qui n'est plus là et que ca me serres la gorge rien que de taper ces 5 lettres. Et puis il y a mon père désormais en maison de retraite et qui ne me reconnait plus et qui ne me répond plus vraiment au téléphone. Il s'éloigne petit à petit, pris dans l'évolution d'un probable alzeihmer qui lui a fait larguer les amares et s'enfoncer doucement dans un isolement. Et puis il y a moi en face de moi-même et de ses années envolées belles ou pénibles mais désormais dans le passé et puis tant de souffrance dans ce monde d'injustice et d'égoïsme.
 
Voilà il n'y a pas grand chose d'autre à dire je ne suis d'ailleurs pas persuadé que ca m'aide vraiment de l'avoir écrit car la boule est toujours présente dans ma gorge. Je ne peux pas faire grand-chose d’autre alors j’écris et ce soir je jouerais de la musique car il n’y a pas grand-chose d’autre qui puisse appaiser cette souffrance.
 
  

31/10/2007

Un interlude de douceur et de tristesse

Nina Simone dans ces deux chansons fabuleuses marchent dans les traçes de Billie Holiday qui reste la créatrice de ces deux titres car après elle il s'avère très compliqué de reprendre ces standards. Nina s'en sort magnifiquement, peut etre que son vécu de femme noire opprimmée et extorquée par certains hommes ayant partagé sa vie lui a donné toute la charge émotionelle nécessaire pour interpréter ses fabuleuses chansons.

daee161d24575078af4b71c4ad4ab7fb.jpg 

La première chanson injustement notée Nina's Blues est en fait Fine and Mellow de Billie Holliday. Cette chanson parle d'amour et de dépendance, une relation amour et souffrance dans les relations amoureuses. Vous apprécierez non seulement la voix sublime mais le piano joué par Nina tout en groove et subtilité, accompagné magnifiquement par un groupe excellent. je n'ai mis qu'un extrait de la chanson car elle fait quand même 8mn !!!!!

 

podcast

La deuxième chanson I love you Porgy a été écrite par Georges Gerschwin l'auteur du célèbre Musical Porgy and Bess. Nina reprend ce titre avec une sensiblité et une douleur qui m'arrache des larmes à chaque fois que je l'entends

 

podcast

Ces deux titres sont regroupés sur un album compilation New Sound réédité en 2003 "Simply Simone" dont certains titres sont enregistrés en public.
 

La photo est extraite du Journal of american history et montre Nina avec son trio aux funérailles de Lorraine Hansberry à léglise Presbyterian Church of the Master à Harlem en Janvier 1965 

 

28/02/2007

Belle réalisation de Lobita sur une musique de Dim et votre serviteur

Dans la petite histoire de mes collaborations démarrées suite a des rencontres par l'intermédiaire de ce blog, voilà un montage vidéo réalisé par Lobita dont je vous invite a visiter le blog. Ce montage a été illustré par une de mes compositions qui avaient déjà donné lieu a une superbe collaboration entre Dim (du blog Humeurs nuits) et moi-même.




Vous pouvez également visiter le Blog de mon ami Dim: Humeurs nuits ou figure également un autre montage de Lobita sur une musique de Dim cette fois ! Bon visionnage !

13/09/2006

Le retour de ma Doudou

Aujourd'hui le soleil brille, j'ai apercu un écureuil traverser la route devant ma voiture et j'ai le coeur léger ! Cela me change bien de mes derniers jours ou une certaine tristesse c'etait emparé de ma petite personne. Heureusement cet après midi je vais retrouver ma Doudou, ma petite puce, mon amour qui partage ma vie depuis 25 ans.
 
De longues années passées dans la complicité et le partage de multiples péripéties pas toujours marrantes mais ou elle a toujours sû m'apporter le soutien et l'amour qui etait necessaire.J'aime ma Joëlle et je suis si triste quand elle ne va pas bien, c'est confondant de banalité et en me lisant je suis sûre qu' Anaïs pourrait rajouter un couplet dans sa chanson humoristico-grincante "Mon amour, mon coeur". Tant pis aujourd'hui je me sens revivre même si la séparation a été courte, les retrouvailles n'en sont que plus intense.

Joëlle, ma doudou, bon retour à la maison !

28/06/2006

Tristesse ? Non espoir !!!!

Hier après la victoire de la France et du à l'alcoolémie prononcé de mes concitoyens j'ai eu bien du mal à m'endormir, puis l'orage est venu, un de ces gros orages d'été dont les éclairs illuminent le ciel et vous projette en plein jour ! Ne dormant plus (2h du matin) je me suis assis devant la fenêtre et j'ai regardé les éclairs et laissé la fraîcheur de la pluie détendre mon esprit et mon corps tendu.

 

J'ai ensuite presque machinalement ouvert ma boîte e-mail et je suis tombé sur un message énigmatique "De Jipes from Jipes" m'invitant a récupérer un fichier musical grâce à Yousentit.com

 

Intrigué je me rends donc au lien indiqué, télécharge le morceau, puis je mets en écoute au casque pour ne pas déranger la maisonnée endormie à cette heure tardive. Et là une émotion me saisit comme à chaque fois que la musique me touche je reconnait ma guitare bien sûr, mais le morceau a changé d'âme. De "tristesse" on est miraculeusement passé, et ce grâce au travail et au talent d'un musicen, à l'Espoir".

 

podcast


 

 

Cette relecture de mon morceau "tristesse" est dûe à mon ami Dimitri Schkoda auteur de magnifiques musiques qu'il met en écoute sur son Blog incontournable "Humeurs nuits" (avec une mise en page de GMike d'ailleurs).

 

Je ne peux résister au plaisir de vous faire partager le fruit de son travail, cela m'a touché au plus près car c'est la raison pour laquelle la musique est si importante pour moi, elle me permet de communiquer avec les autres sans avoir a passer par le biais de l'écrit ou je suis assez maladroit ! 

 

Merci à toi Dim ! 

25/06/2006

Tristesse (suite)

Merci à tous pour vos commentaires sur la note précédente ! voilà ce que ce sentiment m'inspire, un ami saxophoniste vient de disparaître il va nous manquer lui le mordu de John Coltrane. Je suis sûr que le son de son sax soprano va ravir les anges !


podcast

24/06/2006

La tristesse

Pourquoi est ce que la tristesse nous envahit comme une vague qui ne laisse rien sur son sillage ? Plus de raison pas de reflexion juste une immense tsunami avec les pleurs et ses sanglots qui bloquent la poitrine. De lire ca et là dans les blogs de mes amis et amies !  Je la sens là palpable avec toute cette mélancolie qui reste, ce sentiment que l'on ne passera pas la barre que la lutte est trop dure trop inégale !

Je divague me direz vous sans doute mais est ce que je me trompe vraiment ? Pourquoi est ce que l'on continue quand même c'est la Vie ? Le kharma ? la lâcheté ou bien tout simplement l'animal qui someille en nous et refuse de lâcher prise tel un pitbull acroché à sa proie ?

J'aimerais bien perçer ce mystère qui nous permet de continuer la route alors que l'on a perdu ceux qui nous sont cher, que l'amour a disparu, que l'espoir d'etre meilleur a disparu !

medium_Tristesse500.jpg


Illustration: Une toile de Yaovi visible sur ce site