Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2011

Un bien bel anniversaire

cover-preface_foyer_2.jpgHier soir nous avons fêté Doudou et Moi un bien bel anniversaire. En effet il y a trente ans jour pour jour nous sortions ensemble après que j'ai donné mon premier concert en première partie de Bernard Rondreux avec mes potes de Préface. On se fréquentant de temps à autre lors des ateliers de poterie du Foyer Jean Macé, le foyer socio-culturel des grands ensembles d'Alfortville ou nous résidions tous deux.

 

Ce premier concert qui a ouvert la porte à tant d'autres (plus de 400 à ce jour) a donc aussi rempli ma vie avec celle qui a partagé les Up and Down de mon existence avec beaucoup de douceur et de compréhension, j'aurais probablement mal tourné sans sa rencontre et ma fréquentation du Foyer. Le désoeuvrement dans les banlieues des années 70 était déjà bien réel et nombre de mes amis de l'époque n'ont pas eu cette chance.

 

Doudou a toujours été là pour moi et m'a encouragé et aidé pour la pratique de la musique qui est devenue pour moi si essentielle à mon bien être. Je ne l'en remercierai jamais assez, je l'aime fort et j'espère bien continuer notre chemin ensemble même si je suis loin d'être aussi parfait que j'aimerai l'être

 

violette,bouquet,amour

Joyeux anniversaire ma Doudou, je t'aime !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10:39 Publié dans Blog, Musique | Lien permanent | Commentaires (15)

05/03/2011

Tallest Man on Earth

Encore un artiste fabuleux dont l'intensité et la voix me scotche littéralemment. Je l'ai découvert lors d'un Tiny Desk concert sur NPR.org. Là il est filmé par une Sarahana une reporter d'excellent goût (allez voir ses autres vidéos) dans un petit bar d'Austin.

Le site de Hoove on the Turf

 

 

The Tallest Man on Earth at Club 1808: Part 1 of 2 from hoovesontheturf (sarahana) on Vimeo.

28/02/2011

Abberation du Pôle emploi

prof,education nationale,école en dangerMonsieur Le Président, merci de lire ce message :
 
Un p’tit bonheur sur une page, Une douceur... pour l’Éducation Nationale.
 
Je le confie à la toile, La grande toile du progrès,
Afin qu’il tisse les voiles... De la solidarité,
Et qu’il rayonne aux ondes… De l’humanité.
 
Je suis Professeur des Écoles Dans un petit village de l’Eure,
Trois cents âmes y demeurent, Et vingt-six élèves à l’école…
Une classe, dite « unique », Mais cinq cours, dits multiples...
  Dans cette école une chance, Un p’tit morceau de bonheur,
Qui s’écrit avec ces trois lettres : Employée de la Vie Scolaire…
 
Pour l’Éducation Nationale, Un p’tit bonheur, c’est pas banal,
Un léger baume sur le cœur De cette Grande Dame
Un peu... bancale !
 
Notre bonheur, c’est Géraldine, En silence elle participe
A la guérison d’la Grande Dame... Elle est... une Valeur Ajoutée
HUMAINE rentabilité, Et c’est du bonheur... assuré !
 
Dès le matin, elle s’active, C’est sur le net qu’elle s’incline
Les courriers, les notes de service, Toutes les infos de l’inspectrice,
Et celles de l’Académie....
 
Mes mots notés au brouillon,
Les compte-rendu de réunion,
Tapés, imprimés, photocopiés,
Enveloppés, adressés, timbrés,
Prêts à être distribués...
 
Encadrés, les derniers dessins des CP,
Affichés, sinon... à quoi bon dessiner ?
Un CM vient montrer son texte sur le musée,
Elle l’aide à le recopier, à taper sur le clavier…
Afin de ne pas gêner, le travail commencé,
Un autre enfant vient finir avec elle l’exercice,
Elle explique et décortique, redonne de l’énergie...
 
Rangée la bibliothèque, Notés les livres prêtés,
Elle prépare la maquette, La une du journal scolaire...
Ah ! Notre petit journal « Magique », ils l’ont appelé
Quel travail de fourmi, J’y passerai... des nuits ?
 
Sonne la récréation, une mi-temps pour souffler,
Elle me rejoint, souriante, à la main nos deux cafés,
Quelques chaudes gorgées, entre... deux conflits à régler,
Des solutions à trouver, des mots à reformuler,
Une écorchure à soigner, une blessure à consoler...
Et puis... c’est reparti !
Sur les chemins de la connaissance,
Vaincre ainsi sans cesse l’ignorance,
Avec labeur, effort, sérieux,
S’ouvrir l’esprit, être curieux.
Ne pas oublier l’insouciance,
De tous ces êtres en enfance,
La bonne blague !... On la mettra dans le journal,
Les bons gags, et les rires, c’est vital !
 
Dans les pots
Les peintures sont bien préparées,

 

,prof,education nationale,école en danger

Quatre enfants sur un chevalet, Deux à l’ordi pour recopier,
Les autres en dessin sur papier,... Sans elle, jamais...
Ce ne serait si bien géré.
 
Le soir, coup de fil... C’est Géraldine,
A sa voix, je perçois, Une blessure qui abîme...
Écoute, me dit-elle... c’est à pleurer !
Du « Pôle Emploi » j’ai reçu... un imprimé,
Dans quelques semaines, c’est marqué,
Votre contrat est terminé...
Ils me demandent ce que j’ai fait,
Pour trouver un futur emploi…
 
Sa voix se fêle... "J’ai… un emploi ! »
Ils me demandent ce que j’ai fait,
pour me former, pour m’insérer,
Sa voix se gèle… puis accélère : « Je... suis formée,
depuis trois ans, j’me sens utile, insérée et c’est varié,
pas bien payé, mais... j’veux rester ! »
Sa voix s’étrangle... c’est à pleurer...
Ils me demandent mes compétences
C’que j’ai acquis, que vais-je répondre ?
Il y a l’espace... d’UNE LIGNE
UNE LIGNE... mais tu te rends compte !
 
J’ai honte, honte... il aurait fallu UNE PAGE
Au moins UNE PAGE pour répondre,
J’ai honte, honte... pour notre Grande Dame
Pour ceux qui l’ont créée, l’ont fait évoluer,
Qui a tant appris aux enfants,
Qui a tant encore à leur apprendre…
 
Et Géraldine ???
On n’lui dira même pas MERCI
Bien sûr, pas de parachute doré,
Et même pas d’indemnité
Ils lui précisent... Oh !... comme ils disent
D’étudier ses droits... pour... le R.M.I.
Elle a raison... c’est à pleurer...
Alors qu’on demande chaque jour,
A nos élèves de dire « Bonjour »
De dire « Au revoir » et... « Merci »
De s’respecter, d’être poli
Comme vous dites, Monsieur Sarkozy...
Que vais-je dire, à la p’tite fille,
Qui l’autre jour, près de moi, s’est assise,
Et, tout fièrement, m’a dit :
« Tu sais, Maîtresse, moi, quand j’serai grande,
J’irai au collège, comme mon grand frère,
J’irai au lycée, j’passerai mon bac,
Et je ferai... comme Géraldine ! »
Je sursaute... Mon cœur se serre... C’est à pleurer.
 
C.Picavet
Professeur des écoles à l’école des Livres Magiques Saint-Grégoire du Vièvre (Eure)
 
En hommage à toutes les Géraldine, Florence, Sabrina, Laurence, Elodie, à tous les Philippe, Sébastien, et bien d’autres qui ont valorisé mon travail, et participé à la guérison d’la Grande Dame... qui est encore bien malade...
 
Je ne crois pas à la peur, je crois à la force et à la magie des mots,
Et pour garder notre bonheur, il suffirait de quelque Euros...
Quel patron, quelle entreprise, après trois ans de formation, Jetterait son salarié, pour prendre un autre, recommencer ?
Quel jardinier, quel paysan, brûlerait sa récolte
mûre, après avoir semé, soigné ?
Je n’ai pas fumé la moquette
Je veux seulement que l’on arrête, De prendre les gens pour des pions,
Qu’on arrête de tourner en rond !
Torpillé le « Chagrin d’école »En mille miettes de BONHEUR !
 
En l’honneur de tous ces p’tits bonheurs…
INONDONS LE NET
les amis, les décideurs,
les chômeurs, les travailleurs,
les directeurs, les inspecteurs,
employés et professeurs,
députés, ministres,
rmistes ou artistes,
chanteurs, compositeurs, rappeurs, slameurs,
radios, journaux, télés,
et à tous ceux qui sont... parents... d’un enfant...
enfin à chaque être humain de ce pays
qui j’espère un jour dans sa vie,
a bénéficié d’un peu de bonheur,
de cette Valeur Ajoutée
HUMAINE rentabilité,
dans le giron de la Grande Dame.
 
P.S. : Ironie... A la rentrée, c’est presque sûr
Notre petite école rurale
Sera dotée d’une Valeur Matérielle Ajoutée,
Des fonds ont été débloqués,
Huit ordinateurs et un tableau interactif
Nous serons à la pointe du progrès ! Et pour cela, je serai formée !
Mais, qui m’aidera à installer, et à gérer, sans Valeur Humaine
Ajoutée ?
 
A LIRE, PUIS A TRANSMETTRE merci

 

 

 

 

 

22/02/2011

Le CD de MOJO: l'enregistrement dernière vidéo

Bon voilà la dernière vidéo montée après notre retour de Gray dimanche soir. Celle ci est composée d'extraits tournés lors des séances d'enregistrement du samedi et du dimanche. On y voit Ben jouer du ukulele sur un reprise acoustique en francais ou je joue pour ma part de la National Duolian resonator guitar, Mitch quand à lui a assuré la batterie et le tambourin.

Sinon les séances de mixage de ce week-end se sont terminées Dimanche en début d'après midi après une belle journée de samedi ou on avait mixé 8 titres sur 11 et donné un concert le soir même. C'est au Val de Saône petit bar situé à Gray et tenu par la charmante Valérie que l'on a prêché la bonne parole du blues avec le renfort de Chouchou tout heureux de partager un bon coup de blues avec Mojo. On a bien mangé (un excellent boeuf bourguignon), bien bu et apparemment bien joué vu l'ambiance qui a montée crescendo.

Bref encore un excellent week-end plein de chouettes souvenirs. A bientôt pour quelques extraits du concert et des journées de mixage de Never Too Late

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17/02/2011

Le CD de MOJO: les séances d'enregistrement (dernier jour)

Bon nous voilà dimanche matin déjà, je me réveille 15mn avant le réveil frais et dispo. Direction le petit déj ou je retrouve Mitch et Ben eux aussi en bonne forme. On échange nos impressions sur la journée d'hier et le moral est au beau fixe. Notamment l'enregistrement de notre titre acoustique nous a donné beaucoup de satisfaction. Ben avec son ukulélé, Mitch avec le tambourin et moi même à la National, le morceau a bien roulé et je pense que ce sera une belle réussite.

studio,analogique,gray,demet,national,duolian,slide,bottleneck,mojo,album

9h au studio D, une rude journée nous attend avec les prises des derniers solos de guitare à faire ainsi que toute les voix. Heureusement pour moi ma pharyngite c'est calmée et les homéovox ont fait le travail en nettoyant le voile qui restait. On s'attèle de suite au travail., les prises se passent bien, je suis inspiré par moments mais la tension est quand même là. Cependant je décide de garder certaines prises perfectibles mais où j'ai senti que le feeling se trouve présent malgré les pains. La tentation de refaire et refaire encore et encore des prises est là mais on décide de privilégier l'expression plutôt que la perfection technique.

La matinée s'achève déjà et tous les chorus sont en boite notamment notre instrumental qui a bénéficié d'un joli chorus de Basse de Ben. Repas avec nos hôtes ou on se régalera d'un délicieux Osso bucco délicatement mijoté avec amour par Fabienne. Le vin rouge nous accompagne et me transporte avec douceur dans une moelleuse torpeur.

studio,mojo,blues,compos,gray,album,live

Après un bon café retour derrière le micro où je suis désormais seul en scène avec 10 titres à enregistrer. Je décide de commencer par les morceaux que je connais le mieux pour consacrer plus de temps au dernières compos. En général la première prise est la bonne à l'exception de The Crawl ou à cause d'un problème de calage je reprendrais le titre en entier (pour conserver le feeling unitaire sur toute la durée).

J'alterne les Blues lents avec les tempos plus rapide et je me délecte de ce que j'entends dans le casque, c'est un super confort !

studio,mojo,blues,compos,gray,album,live

Le temps défile vite et Mitch en profite de chaque écoute pour faire le minutage préçis des morceaux, au total on sera aux environ de 40mn de musique. Après les dernières prises il est déjà temps de tout ranger et de se préparer au retour non sans avoir pris date avec Chouchou pour le mixage la semaine prochaîne. En bonus on donnera un concert dans un petit bar de Gray samedi soir ou Chouchou partagera la scène avec nous.

17h30 départ de Gray direction Mulhouse pour moi, Speschbach pour Mitch et Bartenheim pour Ben. On s'embrasse et on déjà hâte d'être à la semaine prochaîne !

 

A suivre.....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16/02/2011

Le CD de MOJO: les séances d'enregistrement (2ème jour)

Après une bonne nuit de sommeil quoique peu agité, debout et petit déjeuner à 8h00 à l'hotel.  On se dirige vers le Studio D et vers 9h on s'installe pour la suite des prises live. L'atmosphère est beaucoup plus détendue et la musique coule plus facilement. A noter que l'écoute dans les casques est tout comfort ce qui facilite quand même grandement l'osmose. Après avoir enregistré 5 morceaux hier il nous en reste 6 a mettre en boîte dont les 4 compos.

Il nous faut un peu plus de temps pour les compos car elles sont relativement fraîche dans le répertoire car une d'entre elles date de 6 mois, une de trois et les deux dernières de 15 jours seulement. On se met d'accord, on répète à vide et puis on se lance dans le grand bain vaille que vaille. On a décidé également en l'absence de notre ami Marc qui devait jouer un peu d'harmo, de diversifier un peu les arrangements pour offrir quelques surprises aux auditeurs.

studio,mojo,blues,compos,gray,album,live

 

L'atmosphère est studieuse et les échanges entre nous et Chouchou vont bon train, de façon a essayer de choisir les bonnes options. Pour ma part j'alterne entre 4 différentes guitares, la Strato  Reissue 57 sera utilisée sur 4 titres et demain pour les solos, la Telecaster Thinline Custom (acquise tout récemment) sera utilisée sur 2 titres, la Telecaster Esquire sera uniquement jouée en open tuning et sur 4 morceaux  (avec trois open tunings différents d'ailleurs). En complément j'utiliserai la National Duolian sur notre morceau acoustique.

 

Ben quant à lui gardera toujours la même basse mais utilisera également un ukulélé pour un titre. Mitch lui fera en complément de la batterie du Tambourin et du Rub Board (voire la photo plus haut).

studio,mojo,blues,compos,gray,album,live

Côté ampli ce sera en même temps le Laney LC-15 un 15 W à lampes et le Fendert Concert Amp un 40 W à Lampes également. En complément j'utiliserai une pédale de vibrato, T-Rex prêtée gentillement par Chouchou.

On finira la journée vers 19h un peu sur les rotules mais super content de notre deuxième journée et ravi de la tournure du projet. On ira tranquillement se restaurer dans notre pizzéria favorite et se délecter d'une autre bouteille de cet excellent vin sicilien Negroamarro.

Demain on attaque les derniers solos et surtout les voix des 10 morceaux, il va falloir être en forme, depuis deux jours j'alterne entre les pastilles pour la gorge et les Homéovox pour éclaircir ma voix. On verra bien ¨comment sera ma forme demain matin...

 

 

 

 

 

14/02/2011

Le CD de MOJO: les séances d'enregistrement (1er jour)

Voilà on en a rêvé pas mal mais on c'est finalement décidé, après 15 ans de bons et loyaux services à la cause du Blues, Mojo a décidé d'enregistrer son premier album. Mojo c'est le groupe que j'ai créé avec deux complices en 1996 à Mulhouse.

La genèse prend place dans un café concert ou Mitch le batteur, Raphy et moi même nous retrouvions pour animer des jam-sessions autour du Blues. A cette époque j'étais sans groupe (période assez rarissime) mais j'ai repris peu à peu goût au truc et a force de jouer en trio car peu de monde fréquentait la Jam (le jeudi soir) on a fini par faire un premier concert ensemble puis un autre etc...

15 ans plus tard Mitch et moi même sont toujours là en compagnie de Ben bassiste émérite qui nous a rejoint en 2006 (au départ de Raphy). On a pris la décision de marquer cet anniversaire et d'enregistrer un CD comprenant des reprises ainsi que des compositions personelles. On voulait le faire à l'ancienne et donc en analogique avec de la vraie bande et pas du numérique virtuel.

Mitch ayant déjà enregitré avec Claude Demet alias Chouchou on a décidé de lui faire confiance. Claude Demet est un musicien franc comtois qui a participé notamment à l'enregistrement, en 1978 du 33 tours "Guet Apens" du célèbre groupe francais Ange. Il a enregistré depuis les années 70 plus d'une dizaine d'albums sous son nom sans compter ces nombreuses collaborations. Voir son site web

studio,analogique,gray,demet,teac,mojo,album

 

Nous voilà donc parti vendredi matin (départ à 7h30) vers Gray en Haute Saône pour le studio de Chouchou. Celui ci est un 24 pistes tout analogique avec un superbe magnéto Teac et des bandes en 2 pouces un sacré engin. Le studio avec sa cabine batterie et sa large pièce principale nous a permis de nous installer a l'aise. On a bénéficié de toute l'expérience de notre hôte et de son bel équipement micro Senheiser et autres Neumann (une tuerie pour le chant).

studio,analogique,gray,demet,teac,mojo,album

 

Arrivé le vendredi vers 10h45, déchargement du matériel batterie, amplis guitares et basse et bien entendu toutes les guitares (au total 4 seront utilisés) une basse et un ukulélé. une fois tout installé, on passe au réglage des micors ajustement de la sensibilité, compresseur et réglages des égaliseurs. Vienne ensuite le son de la Basse et des amplis guitares, lesquels seront capté grâce à des SM 57  sur le bord des H.P et un Neumann pour le son large à environ 1m50 de hauteur.

Un petit look à la console de mixage ainsi qu'au centre névralgique du studio à savoir le magnéto 24 pistes isolé dans son petit local ventilé !

 

studio,analogique,gray,demet,teac,mojo,album

studio,analogique,gray,demet,teac,mojo,album

 

Après toutes les installations et réglages nous voilà déjà aux environs de 12h30 il est donc temps d'aller se restaurer. On ira manger chez Pasquale qui tinet une bonne pizzéria un peu plus bas. Après s'être bien reposé et rempli un peu l'estomac il est temps de commencer les prises.

 

On procédera à l'ancienne c'est à dire que tous les instruments seront enregistré simultanément : la batterie dans sa cabine et la guitare et la basse dans le même local avec prises micros et prises ligne pour doubler les sources (au cas où). Le premier morceau est un peu speed on est quand même pas mal stressé car l'univers du studio est très différent de celui des performances scèniques, ca demande une concentration de tous les instants car sinon il faut tout recommencer. Bref l'après midi se déroule et l'atmosphère se détend notamment grâce à la gentillesse et le talent de Chouchou.

On terminera la journée en ayant mis en boîte 5 morceaux ce qui en une demie journée est déjà un bel exploit. En effet il fau répeter le morceau une première fois soit 4mn environ puis l'enregistre, encore 4mn puis le ré-écouter pour voir si l'enregistrement est bon soit encore 4mn soit un minimum de 15mn par morceau. Voilà pourquoi les heures défilent si rapidement ;o) Dans l'ensemble on a quasiment pas recommencé d'enregistrement à l'exception de trois titres je crois et encore souvent pour des problèmes techniques. D'ou l'importance d'avoir répété au préalable et d'avoir bien noté les structures des morceaux

studio,mojo,album,never too late,analogique,demet,blues

On quittera le studio vers 19h après avoir écouté de nouveau l'ensemble des prises de la demie journée. On ira dîner à la pizzéria puis retour à notre hôtel pour une bonne nuit de repos car la journée a été très longue (debout vers 6h15 du mat et 2 heures de conduite).

 

 

 

 

 

 

 

15/01/2011

Ben ca y est on est parti.....

En 2011 je vous souhaite à tous et touts rares lecteurs de ce blog de très belles et bonnes choses et surtout beaucoup d'amour parce que c'est ce qui permet souvent de tenir tête aux vicissitudes de l'existence. et puis du rire et du sourire car l'existence est dure mais heureusement l'humour permet de prendre de la distance. Et puis surtout rapprochez vous de vos parents, proches, frères ou soeurs avec qui vous étiez fâchés car la Vie passe à une vitesse proprement hallucinante (et oui je suis un vieux con mais j'assume)

Nouvelle année ca rime avec non pas bonnes résolutions vu que ca fait bien longtemps que j'ai laissé tomber ce genre d'exercice. Non, nouvelle année rime avec nouveaux projets ;o). L'année s'annonce bien chargée jugez plutôt:

- Premier CD de mon groupe Mojo, le Blues Trio de Mulhouse pour célébrer nos 15ans d'existence (enviiron 220 concerts ensemble)

- Voyage aux USA en avril, j'adorerais aller en Louisiane pour le Jazz Fest et visiser enfin Lafayette et Bâton Rouge et puis flâner le long des rives de l'Atchafalaya !

- Le plein de photos avec un nouvel appareil en projet ,un Nikon D3100 pour enfin apprendre a faire de la Photo sans être constamment en mode "auto". Ben oui il n'est jamais trop tard pour apprendre ;o)

 

Ben voilà c'est déjà énorme surtout que ma carrière professionnelle semble s'orienter vers un projet de recherche très intéressant. Et vous elle se présente comment cette année ?????????

 

 

 

 

 

 

 

 

20/12/2010

Mes lectures du moment !

chiens_de_riga.jpgEn ce moment j'ai deux livres en cours dont "Les Chiens de Riga", un excellent Kurt Wallander et l'avant dernier Andreï Koukov (l'auteur du Pingouin) un roman intitulé "Laitier de nuit".

 

Pour ceux qui ne connaissent pas Kurt Wallander, c'est un des héros récurrents des livres de Henning Mankell. Ce personnage, policier de son état est cette fois aux prises avec des mafieux lettons et ce retrouve plongé malgré lui dans des intrigues politiques pour l'émergence de la liberté dans les pays baltes. En résumé, un canot pneumatique contenant deux cadavres s'échoue sur les rivages de la côte suédoise. Kurt Wallander chargé de l'enquête se retrouve a collaborer avec un officier de la police Léttone le Major Lipia. Celui-çi après son retour à Riga est assassiné et Wallander se retrouve contraint de se rendre en Lettonie pour aider les enquêteurs, c'est ainsi qu'il va se retrouver embarqué dans un terrifiant imbroglio.

Franchement un roman haletant avec de nombreuses implications politiques dans un pays Balte à l'orée d'une indépendance souhaitée mais redoutée.

 

laitier.jpgLe Laitier est bien dans la veine du Pingouin, son premier roman que j'avais adoré ! Le réçit se déroule en Ukraine où l'on suit les histoires de trois protagonistes dont les destins vont se croiser. Irina jeune mère qui survit en vendant son lait dans un lactarium de Kiev, Semion garde de sécurité qui se pose des questions sur ses excursions nocturne dont il ne garde aucun souvenirs et enfin Dima agent des douanes qui essaye de arrondir ses fins de mois tout en se bagarrant avec le chien du voisin et l'amour de sa femme pour leur chat.

Le meurtre d'un pharmacien concocteur de recettes médicamenteuses "Antifrousse" au centre de l'énigme, nous entraîne dans un polar farfelu et haletant !

 

Un vrai régal de réçit avec des rebondissements, politiciens corrompus et des petite gens qui se débrouillent comme ils peuvent avec le système.

13/12/2010

Le retour hélas !

Ca y est le séjour fabuleux en tout point s'achève. Ce que je retiendrais: Les grands espaces incroyables, la gentillesse des américains, l'excellente qualité des repas, la bonne tenue des hôtels et la beauté de la côte océanique.

Une fresque graph urbain saisie au cours de nos pérégrinations

DSCF0339.JPG

Ce matin on prend notre dernier petit déjeuner au Starbucks un cake à la banane et aux noix et un Scone à la vanille. On passe à la Poste (pas simple à trouver) au sous sol du grand magasin Macy's. Les timbres internationaux sont à 0.98$, on en profite pour poster nos cartes. On fera un peu de shopping au 21 Forever puis retour à l'hôtel. Check-out et attente du taxi commandé par le personnel de la réception. 12h15 le taxi arrive et en route pour un trajet de 25mn pour la somme de 50$ +10$ de pourboire.

Arrivé à l'aéroport rebelote les formalitées mais bon on est rodé ca va assez vite (30mn). On attendra gentiment dans ce grand aérogare en déjeunant à la cafétaria chinoise avec des excellens Dim-Sun , beignets cuits à la vapeur puis un riz et crevettes délicieux. Le temps s'écoule puis ca y est direction l'embarquement. Le vol se déroulera sans encombre et sera même plus rapide qu'a l'aller

DSCF0393.JPG

San Francisco vu de haut, noter la rectitude des rues et quartiers

DSCF0401.JPG

DSCF0398.JPG

DSCF0406.JPG

Arrivé en fin de journée on aura le plaisir de retrouver Kévin notre fils qui est venu nous chercher pour notre plus grand bonheur ! En résumé un superbe voyage qui restera dans nos mémoires pour longtemps