Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2011

Louisiane, sixième Jour: Avery Island, Oak Alley Plantation

Petit déjeuner à l'hôtel avec un buffet bien complet et appétissant, la serveuse se nomme Millie Boudreaux et elle parle bien le français avec un accent doux malgré le manque de pratique. Check-out et direction Avery Island par la I49 et la I129. Arrivé à l'entré de l'île on se retrouve sur une route étroite bordé de chaque côté par l'eau, des pêcheurs noirs sont là avec leur matériel. On s'acquitte d'un droit de ârking de 1$ et on se dirige vers les batîments en brique qui abritent la mondialement célèbre fabrique de Tabasco.

avery,island,louisiane,tabasco,usine,aigrettes,réserve

Au passage on admire les nombreuses aigrettes blanches qui peuplent les étangs de l'île. Nous apprendrons lors de la visite que c'est le sieur Mc Ilhenny qui a décidé de faire de l'île une réserve naturelle pour les aigrettes.

avery,island,louisiane,tabasco,usine,aigrettes,réserve

Après quelques clichés on se présente au comptoir de la visite ou on peut s'enregistrer directement sur un P.C en libre service. Nous sommes une quinzaine environ et la visite démarre par une explication du processus de récolte et de maturation des piments qui sont à la base de cette fameuse recette.

Les piments sont de diverses origines: locales ou sud américaines et sont ensuite assemblés grâce à un savant mélange (seul connu des fabricants). La cueillette de ces piments est faite manuellement et uniquement à maturité grâce à un nuancier de couleur préçis qui guide les récoltants afind efaire les bons choix. (Photo empruntée dans la banque d'images de Louisiane)

avery,island,louisiane,tabasco,usine,piments,réserve

Les piments sont tout d'abord mis à fermenter dans des tonneaux en bois provenant des fabriques de whiskey Jack Daniels. Les piments peuvent y résider jusqu'a 3ans !

avery,island,louisiane,tabasco,usine,aigrettes,réserve

Ensuite ils sont réduits en purée et laissés macérer avec agitation pendant 28 jours et additionné de sel (provenant de l'île) et de vinaigre. Après quoi cette purée est filtrée puis embouteillée dans les petites bouteiiles réputées.

avery,island,louisiane,tabasco,usine,aigrettes,réserve

Après la visite on se dirigera vers le Tabasco Store ou on achètera un T-shirt rouge pétant et un caleçon bien sympa pour notre fils. Au passage on discutera assez longuement avec des québecquois qui ont fait la visite avec nous. Originaire de Montréal ils aiment beaucoup la Louisiane et on également visité l'Alsace. On parle à bâtons rompus du Québec et des somptueux paysages de cette région.

Il est temps de reprendre la route pour nous rendre à la Vacherie où nous attend notre hébergement au sein de la Oak Alley Plantation. Au passage sur notre route, les ponts métalliques si typiques, je les trouve vraiment sympa.

avery,island,plantation,tabasco,piments,louisiane,chênes,aigrettes,nature

 

17h, trop tard pour les visites, l'acceuil est un peu froid et on nous emmène jusqu'a notre cottage situé dans le parc de la Plantation. Celui-çi est en fait une ancienne maison de travailleurs de la Plantation et comprend deux pièces décorées à l'ancienne. Néanmoins elle recelle tout de même une connection Wi-Fi haut débit (planquée sous l'évier).

oak alley,plantation,louisiane,chênes,cottage,nature

Une fois reposé et bien installé on se dépêchera de se rendre en ville pour trouver un restaurant ouvert car la ville en comporte peu ouvert un mercredi soir. On atterirra dans un petit resto sympa bien que climatisé à l'extrème et on se régalera d'un bon hamburger avec des sweet potatoes (délicieusement fondantes) pour ma part et une salade aux crevettes pour Joëlle. Le dessert un gâteau à la mousse de chocolat cloturera en beauté ce repas (le resto est pressé de fermer). Retour au cottage dans le noir et on lira un peu en attendant de sombrer (pas de télé dans ce cottage), j'en profiterais pour lire mes mails.

 

05/06/2011

Louisiane Cinquième Jour: On the Road to Lafayette

Lever tôt petit déjeuner sympa à l'hôtel avec un buffet oeufs brouillés, saucisse, lard grillé, Hash brown et grits arrosé de café et de jus d'orange. Quelques fruits pour finir.

On profite un peu de se balader dans Natchez car hier on a pas vraiment eu beaucoup de temps avant la tombée de la nuit. On se rend tout d'abrd à la Cathédrale dont la visite nous a été conseillé par une habitante du coin que nous croisons dans les rues en plein jogging. Cette église est vraiment magnifique tout autant de l'extérieur (ah ces briques comme c'est sympa) que l'intérieur avec notamment une jolie série de vitraux que l'on doit à Tiffany (Louis Comfort).cathédrale,natchez,sud,usa,stanton hall,cathédrale,mississipi

 

cathédrale,natchez,sud,usa,st mary,mississipi

saint mary,natchez,sud,usa,cathédrale,mississipi

De là on commence un périple en ville pour admirer les superbes demeures résidentielles de la ville et elles sont nombreuses. Comme celle photographié hier soir.

maison,natchez,sud,usa,mississipi,bois

En voilà une autre très sympa dans un autre esprit.

maison,natchez,sud,usa,stanton hall,cathédrale,mississipi

Certaines de ces maisons sont même visitables, c'est l'une d'entre elles eque nous allons visiter, la très jolie Stanton Hall. Hélas les photos à l'intérieur sont interdites ce qui est bien triste. Le mobilier est d'époque mais pas d'origine à l'exception d'un berceau appartenant vraiment à la famille des lieux. On voit notamment d'énormes miroirs dorés à l'or fin et de très jolis meubles ainsi que de superbes chandeliers de la salle de bal. La visite commentée dure 30 à 40mn pour 10$, hélas notre guide est quelque peu coinçée mais bon...

maison,natchez,sud,usa,stanton hall,mississipi

Un joli balcon orné de superbes motifs de camélias symbole de prospérité.

maison,natchez,sud,usa,stanton hall,cathédrale,mississipi

En sortant de la visite on sera interpellé par un bruit étrange comme un pillonement d'un bout de bois ou d'une planche. Le bruit cesse brutalement puis reprend un peu plus tard, en levant la tête et en cherchant bien on découvre la source de curieux phénomène: Un joli pivert

picvert,natchez,sud,usa,stanton hall,cathédrale,mississipi

Ayant déjà effectué le check-out de l'hôtel on part directement après notre petit tour en ville pour redescendre vers Lafayette en Louisiane. Suivant les indications de notre guide de voyage on prend la Highway 61, celle qui remonte à Clarksdale mais bien trop loin malheureusement (plus de 4 heures de route).

La route est très agréable avec beaucoup de verdure, et large et aérée. On s'arretera dans une station service / restaurant sur la route pour faire le plein pour la Chevrolet et nous mêmes. On s'installe dans le Tiger Trucks Stop situé à Grosse Tête (ca ne s'invente pas). La salle de restaurant est décoré de pas mal d'objets sur les murs et les banquettes en moleskine arborent fièrement les prédateurs tigrés.

tiger,truck,usa,restaurant,routier,mississipi

 

tiger,truck,usa,restaurant,routier,mississipi

On commandera un hamburger avec des frites histoire de tester uen cuisine qui a l'air vraiment bien sympa. La sauce piquante est présente sur la table et aux couleurs du restau.

sauce,tiger,truck stop,natchez,sud,usa,stanton hall,cathédrale,mississipi

 

hamburger,natchez,sud,usa,tiger,truck stop,mississipi

Ma foi on s'est régalé et on terminera par un délicieux cheese cake aux bananes trop sucré à notre goût mais délicieusement crémeux. Il est déjà temps de reprendre la route, hé oui les distances sont importantes mais c'est surtout le temps de trajet qu'il faur prendre en compte. On reprend notre itinéraire vers Lafayette et notre hôtel qui nous attend.

La route longe les bayous et c'est assez impressionant de traverser ces étendues en étant au ras de l'eau. On fera le plein à Vidalia ou je mettrais 20$ d'essence elle est à 3,85$ le gallon. Il est temps d'arriver à Lafayette même si le GPS patine dans la semoule pour trouver l'adresse exacte du Hilton de la vilel mais on finit par l'atteindre à temps car on se précipitera aux toilettes en arrivant.

L'hôtel est très chouette et notre chambre est agréable situé au 6ème étage. J'essaye de joindre Dan Philips le Bloggeur de Home of the Groove un super site sur le Funk de New orleans. J'ai convenu avec Dan d'essayer de se rencontrer lors de notre passage en ville. Hélas notre téléphone ne fonctionne pas et même avec l'intervention du service technique. Je suis en passe de laisser tombre mais avant d'abandonner je décide de débrancher puis rebrancher le cordon du téléphone et miracle ca fonctionne. On se donne rendez vous avec Dan pour aller visiter un peu la ville. On retrouve Dan et son épouse Jeanne à la réception de l'hôtel et on prend leur véhicule pour aller se balader en ville.

 

Premier stop le Chêne cinq fois centenaire situé tout près de la cathédrale de la ville. Cet arbre est juste incroyable tellement il est beau et occupe une large surface.

Lafayette,louisiane,chêne;500,ans,cathédrale

 

Lafayette,louisiane,chêne;500,ans,cathédrale

Une vue de la Cathédrale St John toujours en brique comme la plupart des églises que nous avons pût voir en Louisiane ou au Mississipi.

Lafayette,louisiane,saint john,cathédrale

Nous prendrons ensuite le chemin du Campus de l'Université de Louisiane ou Dan travaille pour voir une curiosité un Bayou miniature avec ses cyprès et ses oiseaux des marais. On aperçoit dur les arbres la fameuse Spanish Moss ou mousse espagnole.

Lafayette,louisiane,université,bayou,cyprès

Après avoir circulé également en ville apour voir le lieu du Festival de Lafayette on se dirigera vers un restaurant de spécialitées cajun situé en périphérie le Gator Cove. On commandera un gumbo de poisson et crevettes bien épiçé puis écrevisses à l'étouffé pour moi et Joëlle et écrevisses bouillie pour Jeanne la femme de Dan qui lui prendra un plat de crevettes. On fera une petit photo devant un alligator naturalisé une belle bête de 500 livres, énorme bestiau aux cannine impressionantes.

gator's,cove,lafayette,usa,cajun,restaurant,louisiane

On arrosera notre repas avec une Abita bonne bière locale ambré pour moi et un thé glaçé pour Joëlle. LA serveuse très jeune est super sympa on sera très heureux de lui laisser un bon tip ! Dan nous raccompagne à notre hôtel pour passer une bonne nuit avant de reprendre la route.

 

30/05/2011

Louisiana Trip Quatrième jour: Natchez longue route

Nous voilà debout à 7h30 douche et direction le petit déjeuner pour un repas typiquement local: Hash brown (pommes de terre croustillantes), oeufs brouillés, Grits (sorte de purée de maïs blanc) et une saucisse de viande. Le tout sera accompagné d'un jus d'orange frais et d'un bon café. On pourrait croire que c'est difficille d'avaler ce genre d'aliments au petit déj mais en fait ca passe vraiment bien.

Retour au Cottage et on boucle les valises, on se dirige vers le parking afin d'y ranger les valises, je pose négligemment les clefs dans la rainure du coffre et je dépose les valises. Clac !!!!!! Je ferme le coffre......Oups j'ai laissé les clefs dans la rainure du coffre et on est coinçé :o(

guèpe,insecte,nature

Direction la réception pour demander de l'aide heureusement j'ai conservé la pochette de notre appareil photo avec les papiers dedans. A la réception on me sourit et me demande juste la marque et le type de modèle de notre véhicule. Elle passe un coup de fil au bureau du shériff de la Paroisse et nous demande juste de l'attendre près de notre voiture.

A peine 10mn se sont écoulées et nous voyons arriver la voiture blanche et bleue du shériff. L'adoint descend nous salue brièvement sans nous demander plus de renseignements que celà et sort sa tige de métal et un tour de main ouvre la portière passager. Pour l'en remercier je lui offre un CD de Mojo qu'il accepte avec un air dubitatif et repart vers ses tâches à venir ! Quand à nous on est super heureux le coffre s'ouvre et libère les clefs sans soucis. On prend enfin la rout en direction de Natchez prochaîne étape de notre périple.

On se dirige donc vers Alexandria en prenant la I49 au dessus de Lafayette, Natchez se trouve quand même assez loin vers l'Ouest (200 miles) il nous faut donc nous dépêcher. La route se déroule sans encombre et les miles défilent, au passage on croisera quelques véhicules de grande taille comme cette maison sur roulettes.

route,louisiane,maison,roulettes

En route on fera un stop au Lac Chicot ou on se détendra un peu en faisant une courte promenade au bord de l'eau et ou je ferais encore des photos de libellule (j'adore ces insectes)

DSC_0223.jpg

On fera un stop à Alexandria pour essayer de trouver un restaurant en se dirigeant vers le centre ville. On trouvera en fait une belle église que l'on décide de tenter de visiter. A peine garé je vois la tête d'un noir émerger de la porte et me faire signe de mapprocher. On sort de la voiture et le sacristain nous accueillent en me disant qu'il va fermer l'église bientôt et nous offre de la visiter avant l'échéance.

saint,xavier,cathédrale,alexandria,louisiane

 La Cathédrale St Xavier est une très belle église dotée de bien jolis vitraux ainsi que d'un bel orgue en bout du transept.

saint,xavier,cathédrale,alexandria,louisiane

 

saint,xavier,cathédrale,alexandria,louisiane

Ne trouvant aucun resto ouvert en ville (on est le week-end de Pâques), on reprend la route vers Natchez. On ne trouve rien sur la route on sortira donc vers un centre commercial situé en bord de l'autoroute. On se dirige vers le Eddie BBQ avec l'espoir de se régaler. A peine entré dans le local on déchante vite c'est en fait un fast food, néanmoins il est tard et on a vraiment faim donc on passse commande. Joëlle prend des crevettes (hélas frites) et pour ma part un plat de Ribs & Beans. Bon au moins ca remplit l'estomac, on profite de la halte pour regarder le guide de tourisme.

Joëlle parle du chemin de retour vers le sud par la Highway 61 qui est plus sympa que la route directe. On décide donc de regarder la carte et de voir ça de près, en dessous de Natchez je ne vois aucune H61 étrange ???? Je cherche donc par la liste des autoroutes et j'aperçois bien une Highway 61 mais très loin de Natchez lorsque je me rends compte qu'il y a en fait un autre Natchez dans l'etat du Mississipi  :-/

On décide de regarder de plus près notre bon pour l'hôtel mais rien n'est indiqué par rapport à l'état seulement un numéro de téléphone. On demande à la caisse si ce numéro est en Louisiane où pas ? Après de multiples attermoiements une personne nous propose gentiment d'appeller le numéro et nous passe le portable. Je suis assez vite fixé oui on a bien une chambre mais non elle n'est pas en Louisiane mais bien dans l'état du Mississipi !!!!!!! Bon ben on finit notre café et on ré-étudie en même temps notre nouvel itinéraire vers le Mississipi. On redescend sur Alexandria puis Pineville par la 28, Jonesville et Ferryday avant de franchir la frontière de l'Etat.

En passant à Frogmore on croisera une ancienne plantation avec ses cabanes d'esclaves, la visite n'est pas possible car c'est fermé pour ce week-end (de toute façon on a guère de temps). A noter que l'on peut dormir dans un de ces batîments reconvertis en chambre d'hôte, pas trop mon truc personnellement !

louisiane,i10,frogmore,esclaves,plantation,canne à sucre

louisiane,i10,frogmore,esclaves,plantation,canne à sucre

On poursuit notre route finalement assez agréable avec de jolis paysages verdoyants pour arriver finalement à notre hôtel sur Pearl Street l'Eola Hôtel vieille batîsse datant de 1927 et proposant un décor très rococco mais bien sympa tout de même. On s'installe au 6ème étage après avoir galéré pour garer la voiture là faute à des routes d'accès bombées ou notre bas de caisse frotte.

On a vraiment envie de se détendre après cette longue route et pour se faire on se dirige vers les berges du Mississipi. Tout le long on voit également de belles maisons en bois si typiques des USA.

mississipi,,Louisiane,orléans,Natchez,maison,bois

 

mississipi,,Louisiane,Natchez,maison,bois

Après une bonne promenade de 30mn on commence a être fatigué et affamé, on décide donc de rentrer à l'hôtel. On trouvera finalement un seul restaurant ouvert pas simple le lundi de Pâques. C'est un restaurant pseudo italien mais bon notre repas ne restera pas dans nos mémoires oublions le donc !

Retour à la chambre après une petite balade digestive il nous faut être en forme pour repartir déjà demain en direction de Lafayette. De notre chambre on aperçoit un de ces habituels mais superbes ponts métallique.

mississipi,,Louisiane,Natchez,maison,bois 

 

 

 

 

 

 

 

 

27/05/2011

Louisiane Troisième Jour: la Plantation Nottoway

7h30 Nous voilà levé de bonheur avant de prendre un copieux petit déjeuner sur la terrasse au bord de la piscine et de . Check-out à l'hôtel ou nous ne reviendrons pas car notre prochain séjour à New Orleans sera dans un autre hôtel. En route vers Bâton Rouge par la I10 on passera vers l'aéroport comme lors de notre arrivée en longeant ensuite le Lake Pontchartrain, lac de très grande dimension qui est une des causes des inondations répétées de la ville de New Orleans.

On traversera ensuite le bras du Mississipi en passant par la Highway 70, en chemin on s'arrêtera au bord d'un étang où les locaux font mouiller leur bateau pour aller taquiner les poissons.

louisiane,I10,White Castle,Nottoway,plantation, canne à sucre

Je profiterai de la halte pour photographier quelques insectes de passage. Il y a de superbes libellules de couleurs bleues et vertes.

louisiane,I10,libellule,étang, canne à sucre

 

louisiane,i10,abeille,insecte,étang,canne à sucre

En emprutant la Highway 1 ensuite on arrivera assez facilement à la bonne destination même si le GPS ne l'a pas trouvée. Nous voilà devant la Nottoway Plantation énorme batisse du 18ème siècle plantée dans un magnifique parc de verdure.

louisiane,i10,white castle,nottoway,plantation,canne à sucre

 Nous voilà paré pour le check-in il est 11h45 mais celui-çi ne démarre qu'après 14h, en attendant on se promène dans le jardin puis on prend la direction du Randolph Hall (du nom du propriétaire de la plantation lors des temps anciens)

louisiane,chène,white castle,nottoway,plantation,canne à sucre

Comme nous n'avions pas de réservation nous patientons 15mn afin d'obtenir une table, dans le restaurant tout le monde est endimmanché et nous paraissons un peu "hors contexte". On nous installe à une table dans le fond de la salle, le repas se constitue d'un buffet assez large comprenant toutes sortes de Hors d'oeuvre froid et chaud et un choix assez large de plats chauds et de desserts (principalement des gâteaux).louisiane,i10,white castle,nottoway,plantation,canne à sucre

Nous dégustons un bon Thé glacé fait maison et prenons un peu de chaque hors d'oeuvre dont un excellent Gumbo à l'andouille et lapin épicé de façon balançée ou encore la Soupe de Crabe au Brie. Puis on se régalera d'un excellent Jambon braisé au miel ou autres pilons de canard et une Jambalaya délicieuse.

louisiane,i10,white castle,nottoway,plantation,canne à sucre

Il est ensuite temps de prendre possession de notre chambre situé au premier étage d'un Cottage en bois situé en face d'un très joli plan d'eau à l'arrière de la grande résidence principale. Notre chambre est très joliment décoré et fonctionelle avec une jolie vue sur le Parc.

louisiane,i10,white castle,nottoway,plantation,canne à sucre

Après s'être reposé un peu on se dirige vers la Mansion House que nous allons découvrir, la visite est incluse dans le prix de la chambre ainsi qu'un petit déjeuner. Nous sommes environ une quinzaine de personnes prêt à aller ressentir l'évocation de la Guerre de Sécession et de la vie dans le Sud des USA au temps de l'esclavage. La visite est dirigée par une vieille dame noire qui d'emblée nous scotche par son érudition et son élocution impeccable.

louisiane,i10,white castle,nottoway,plantation,canne à sucre

On commence par une présentation de la maison et l'historique de sa construction et de la famille des propriétaires de l'époque la famille Randolph originaire de Virginie. Les pièces somptueuses s'enchaînent avec de très belles pièces de mobilier pour la plupart d'origine ce qui est assez rare.

louisiane,i10,white castle,nottoway,plantation,canne à sucre

 

louisiane,i10,white castle,nottoway,plantation,canne à sucre

La salle de Bal, une incroyable réalisation avec son parquet de bois blanc verni comme un mirroir. Les flash sont interdits) mais on peut admirer également tout le mobilier tapissé de blanc ainsi que les rideaux et passemanteries parfaitements coordonnées. Celà donne une touche assez féérique à l'ensemble de la pièce.

louisiane,i10,white castle,nottoway,plantation,canne à sucre

Un bel exemple du superbe mobilier ainsi que de la table de réception de cette famille avec une superbe vaisselle de France (18ème siècle)

louisiane,i10,white castle,nottoway,plantation,canne à sucre

 

louisiane,i10,white castle,nottoway,plantation,canne à sucre

 A la fin de cette superbe visite (environ 1heure) on se dirigera vers la levée (la digue) en face de la plantation que l'on devine depuis le balcon du premier étage de la propriété . On sortira du Parc pour se diriger vers le Mississipi et faire une belle ballade le ong de celui-çi.

louisiane,i10,white castle,nottoway,plantation,canne à sucre

Sur la photo en dessous on voit bien la pente de la digue qui est prévue pour empêcher le fleuve de déborder et d'inonder les villes. Depuis le 18ème siècle le niveau de la Levé a été remonté à de nombreuses reprises d'environ une dizaine de mêtres. Auparavant on voyait le fleuve depuis le balcon mais de nos jours on voit à peine le haut de la digue.

louisiane,i10,white castle,nottoway,plantation,canne à sucre

 Après cett bel après midi on se reposera dans notre jolie chambre avant de se diriger vers la salle de restaurant agençée de manière très contemporaine au rez de chaussée de la Mansion House avec une très belle vue panoramique sur le parc. On se régalera de magrets de canard et d'une douce salade avec une sauce balsamique avec en dessert une glace vanille et des fraises fraîches.

Nous ferons ensuite une promenade digestive dans le parc qui est tout illuminé par de jolies petites guirlandes dorées enroulées autour des très nombreux arbres de la Plantation. Demain on a pas mal de route pour aller à Natchez.

louisiane,i10,white castle,nottoway,plantation,canne à sucre

 

 

 

24/05/2011

Louisiana Trip: Deuxième jour

Samedi 23 avril, lever à 8h (heure locale) 10mn avant l'heure programmé au réveil, on a plutôt bien dormi donc on se cale sur la bonne heure !

Petit déjeuner à l'hôtel avec pancakes avec sirop d'érable et salade de fruits, jus d'orange frais et force café, on se régale et même si le service pédale un peu dans la choucroute ;o)

Départ à 10h15 pour découvrir la Nouvelle Orléans, on se dirige directement à travers le Quartier FRançais vers les rives du Mississipi. Le Quartier Français est en fait un rectangle délimité d'un côté par Canal Street et de l'autre Esplanade, vers le haut Rampart Street et aux abords du Mississipi Decatur Street ou se trouve notamment le French Market.

 

quartier français,nouvelle orléans,USA

Depuis l'hôtel on emprunte Iberville Street, une des nombreuses rues peuplées d'antiquaires et de marchands d'art.  Au passage on admire les superbes maisons typiques avec leur balcon de fer forgé et leur verdure luxuriante (il fait chaud et humide idéal pour les plantes vertes).

maison,french,quarte,nouvelle,orléans,végétation

On arrive ensuite sur Decatur Street puis on se rend sur la promenade toute proche du Quai du Mississipi. Le fleuve est très large et boueux, on y voit beaucoup de très très grosses barges et des tankers impressionants.

mississipi,fleuve,nouvelle,orléans

On y voit également le port d'attache du célèbre Natchez, bateau à roues à aube qui fonctionne à la vapeur comme aux grandes heures des états du Sud des USA. On peut y faire des petites croisières sur le fleuve et même un dîner en musique avec des musiciens de jazz dixieland, parfait pour se relaxer mais tout de même un peu onéreux !

mississipi,fleuve,nouvelle,orléans,Natchez

De là et après une agréable promenade le long des quais, on se rend à Jackson Square tout proche de là, centre touristique du Quartier français. Ce square est situé sur le devant de la Cathédrale construite sur les fondations de l'église St Ignace détruite par les flammes, avec de chaque côté deux batîments imposants, le Cabildo et le Presbytère désormais reconverties en musée: le Louisiana State Museum.

 

nouvelle orléans,cathédrale,mississipi,jackson square

Ci-dessous une vue du square avec la statue du Général Jackson, le petit square est agréable et peuplé de quelques bananiers et palmiers atour d'une petite fontaine. A l'extérieur on peut trouver une pléiade d'artistes graphistes de tout genre et autres cartomanciens, jongleurs ou musiciens de rue qui se produisent le long des grilles de ce square.

nouvelle orléans,square,mississipi,jackson square

On passera ensuite un moment à se promener dans le French Market tout proche où l'on trouve des boutiques de souvenirs mais également un marché aux épices et autres sauces piquantes ou colifichets de tout genre.

nouvelle orléans,market,french,jackson square

A l'intérieur de ce marché il y a un petit bar à jus de fruits frais avec une chouette terrasse où on pourra déguster un jus d'ananas frais en écoutant un excellent trio qui aligne les standards de Fats Domino, Ray Charles et autres gloires locales Snooks Eaglin etc...

nouvelle orléans,band,french,market,blues,guitar

Après la ballade on se dirige vers le Napoléon House un vieux restaurant côté pour sa déco (tout sur Napoléon) et ses cocktails. On s'arme de patience l'endroit est couru, une fois assis on se commande une Jambalaya plat typiquement local sorte de paëlla avec saucisses et crevettes ainsi qu'un cocktail de crevettes au avocats.

nouvelle orléans,napoléon,house,french, quarter

Au final seul l'avocat aux cevettes est intéressant la Jambalaya est sèche et peu garnie. En dédommagement le serveur nous offrira un sandwich Muffaletta sandwich à base de mortadelle, olives vertes tranchées et huile d'olive, vraiment bon ca rattrape. Par contre le vin un Chardonnay lui est très sympa et bien fruité.

 On continuera ensuite notre balade dans le Quartier Français au hasard des rues en découvrant de bien jolies maisons. Certaines ont leur balcon en fer forgé d'autres sont appellées "Shotgun House" et ont pour particularité de posséder deux entrées bordées (ou non) de chaque côté de marches d'escalier. Un peu comme celle çi qui n'a qu'une entrée. On passera également au centre d'infos touristes situé à Jackson Square ou on retirera un plan de la ville et un journal du Jazz Fest

nouvelle orléans,maisons,quartier,français

 Après être repassé par l'hôtel on se dirigera vers Frenchmen Street, cette rue , situé en dehors du QF au delà d'Esplanade est devenue depuis quelques années un secteur de la ville qui regorge de clubs de musique ainsi que de restos. On découvre une rue très animée qui contraste avec Esplanade grande artère un peu déserte à part le Checkpoint Charlie, Bar laverie dans lequel j'avais participé à une scène ouverte lors de ma venue en 99.

On trouvera finalement un resto libanais sympa que je vous recommande. Chez Mona ne paye pas de mine mais on n'y mange bien et pour un prix raisonnable, au menu: Homos, Taboulé et Falafels arrosé de thé glaçé.

 Après notre repas on se dirigera dans un club le D.B.A (qui s'averera être notre club préféré de la rue), on nous demande une cover de 10$. Au programme ce soir un excellent groupe emmené par Tommy Malone ancien leader des Subdudes groupe très connu à la Nouvelle Orléans. Miracle le club est très sympa avec sa large scène toute proche du public (on est debout), l'éclairage est composé de guirlandes de lumières relativement douce, le son est sans excès de volume et les boissons à prix abordables.

nouvelle orléans,DBA,club,tommy,malone,rock,americana

Le groupe est super soudé et je retrouve avec plaisir l'excellent Carlo Nuccio (batteur notamment de Coco Robicheaux) derrière les fûts ainsi que l'excellent David Torkanowsky au B3 (il a joué avec tellement d'artistes importants trop dur de les citer). Tommy Malone riffe sur sa Telecaster avec brio, il chante bien et possède une très belle présence scènique. Le groupe est complété par un bassiste solide et un guitariste très fin.

nouvelle orléans,DBA,club,tommy,malone,rock,americana

On voit sur la photo suivante à quel point le public peut être proche des musiciens, c'est un vrai bonheur de pouvoir les observer de si près. L'ambiance est là et le public n'hésite pas à danser au son du band.

nouvelle orléans,DBA,club,tommy,malone,rock,americana

Après un set et demi on rentrera tranquillement à pied vers l'hôtel en longeant Decatur Street où on croise beaucoup de gens même après 1 heure du matin. On se sent en sécurité dans le QF donc pas nécessaire de prendre un taxi. Retour à l'hôtel ou une bonne nuit de sommeil nous attend car demain c'est déjà le départ vers la Louisiane et notre première destination Nottoway Plantation

 

21/05/2011

La Louisiane c'était super !!!!!!! Premier jour

Nous voilà de retour de nos congés en Louisiane pour 15 jours ou nous avons eu un temps superbe avec même une grosse chaleur à notre arrivée. On est parti de Bâle Mulhouse direction Londres avec British Airways. Après les contrôles interminables de sécurité on poireaute en attendant notre vol vers Dallas, le vol durera quand même la bagatelle de 10h :o( Bon je ne vous mentirais pas voyager avec British Airways n'est pas ma tasse de thé (jeu de mots) la bouffe est dégueu, les films exclusivement en langue anglaise et les escales trop longues (sans compter les contrôles à Londres qui sont interminables).

Sinon une fois arrivé à Dallas on ira récupérer les bagages avant de les ré-enregistrer dans la foulée avant de nouveau se rendre aux contrôles d'immigration et sécurité bis répétita. Le temps a été clément donc pas trop de secousses durant les vols c'est une chance parce que en temps d'orage ca peut parfois sacrément secouer !

louisiane,trajet,vol,avion,alamo,location,new orleans

Arrivé finalement à l'aéroport Louis Armstrong de la Nouvelle Orléans vers 20h. On récupère les valises puis on se rend à la station Alamo pour prendre la navette afin de récupérer notre voiture de location une Chevrolet Impala rouge pétante.

louisiane,trajet,vol,avion,alamo,location,new orleans

On commence a être bien sur les rotules mais bon le temps de se procurer le GPS promis et on se met en route vers notre hôtel situé dans le French Quarter rue Dauphine. Environ 15mn de trajet et nous voilà arrivé aux abords du Superdome.

L'hôtel Chateau Lemoyne est un peu "old style" avec luxe de tapisseries et de chaises à la française mais le lit est confortable c'est déjà ca !  Ensuite complètement crevé du voyage on s'écroulera pour essayer de se caler sur la nouvelle heure (7 heures de décalage)

11/05/2011

Never Too Late: Ca y est les CD sont arrivés

mojo,never,too,late,disque,analogique,blues,guitar,jipes,mitch,ben,demet,release

 

Haut les coeurs et sonnez les trompettes ca y est enfin les 500 exemplaires de Never Too Late sont arrivés à la maison dans leur joli Digipack flambant neuf. Quel bonheur de voir enfin cette aventure se concrétiser sous la forme de cet opus. Je dois dire que je suis heureux d'avoir partagé ce bout de vie avec mes amis Ben et Mitch, sans oublier Chouchou Demet qui nous a assisté tout du long du processus. Un grand merci également à Kévin pour le somptueux travail graphique et à André pour les innombrables photos.

 

A vrai dire on se sent tout chose en tenant cet album entre les mains, aboutissement de 15 ans de musique en commun avec tant d'expériences et de bonheur partagés (et quelques galères également). Je suis vraiment fier de notre réalisation, il ne reste plus désormais qu'a le faire entendre au plus large public et défendre cet album sur scène. Ce sera pour débuter le 13 mai au Jazz Keller de Müllheim (Allemagne) pour la première sortie avec ce nouveau disque. De nombreuses dates vont suivre notamment en Aout à Thann et à Mulhouse  !!!!!!!

 

En attendant pour le commander c'est soit par mail avec un chèque de 12 euros (les frais de port sont inclus) soit par commande Paypal (avec CB) sur le tout nouveau site du groupe réalisé de main de maître par Kévin. C'est par içi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12/04/2011

The Do: Superbe clip + envoutant album

the do,pop,finlande,a mouthful,réussite

Voilà quelques temps j'avais bien flashé sur un nouveau groupe apparu dans le radar musical: The Do. CE duo composé d'Olivia, chanteuse à la voix envoutante et Dan Lévy, bassiste multi-instrumentiste. Leur premier album dont je vous parle ci-dessous contenait un titre qui a été propulsé sur les ondes comme une traînée de poudre a savoir On my Shoulders. Celui-ci ne m'avait pas laissé indifférent mais je n'avais pas passé le pas d'acheter leur album.

 

Il y a d'ici quelques semaines l'excellent site le Hiboo.com dont je vous recommande chaudement la fréquentation, proposait un Hiboo Live avec ce groupe, de retour pour un deuxième album (un EP). Le clip tourné de main de maître par Rod et ses complices m'avait littéralement scotché par la beauté des images et l'adéquation avec la musique du groupe enrichi de nouveaux musiciens. Voilà le clip en question avec le titre Dust it Off issu du nouvel EP, un vrai moment de poésie.

 

 


HibOO d'Live : The Dø "Dust it Off" par RodLeHibOO

 

Du coup j'ai acheté leur premier album: A Mouthful et je l'ai adoré de bout en bout notamment les titres At Last, Unissasi Laulelet et ses harmonies vocales qui sonne finlandaise (Olivia est d'orifine franco-finlandaise), Queen Dot Kong et son penchant hip-hop avec foutrac de fanfare ou encore le titre qui ouvre l'album: Playground Hustle qui groove comme un morceau de "Fifes and Drums" du Mississipi avec l'apport de voix enfantines.

 

Un véritable bonheur d'album et je crois bien que je vais acquérir très bientôt leur nouvel EP ;o)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

04/04/2011

Undone: Le nouveau disque de Freddy Koella

undone,freddy,koella,acoustique,album,blues,folkLe voilà le nouvel opus de Freddy Koella, l'excellent sideman des plus grands: Willy Deville, Bob Dylan, Zachary Richard ou encore compagnon d'aventure discographique de Lhasa, Dick Annegarn ou encore le regretté Kenny Edwards. Ce nouvel opus traçe le même sillon que le précédent à savoir un disque instrumental de haute tenue où les guitares sont aux premières loges. La différence avec le premier album: Minimal, est la présence sur la moitié des titres, d'une section rythmique et même parfois d'invités.

La rythmique est composé de Jay Bellerose derrière les fûts et David Piltch à la contrebasse, cette paire apporte une belle cohésion et un son très organique presque acoustique tellement la prise de son est précise et presque crue.

Les compositions invitent au voyage et à la rêverie grâce aux délicats arpèges des guitares de Freddy ou les vibrations de sa National Tricone. Le voyage vers les grands espaces de l'Amérique ou d'ailleurs nous entraîne dans une musique envoutante qui suit des méandres acoustiques et délicatement électriques ou le Folk et le Blues s'entremêle avec parfois une surprise comme la présence de l'accordéon qui double la guitare de Freddy. Le titre Snow a été inspiré à Freddy par les petits trajets quotidiens de Lhasa et lui même sous la neige lors de l'enregistrement du dernier album de la chanteuse (Lire ma chronique). Mes préférés sont sans nul doute Covington et Elephant avec également une mention spéciale pour Rainy day in L.A et sa guitare habillée d'un délicat trémolo qui me rapelle notre séjour dans la Cité des Anges.

L'album est sorti sur le label Tôt ou Tard qui regroupe déjà de très bons artistes comme Dick Annegarn, Mattieu Boggaerts ou les Fabulous Trobadours. On peut dire que Vincent Frérebeau patron du label a décidemment un goût excellent ! Voir la page de Freddy sur le site du Label

Premier titre Elephant ou on peut appréçier le groove de la rythmique et la concision du jeu de Freddy, pas d'esbrouffe mais des notes qui pèsent lourd d'intentions, déposées là avec bonheur et intelligence.


podcast

Deuxième titre Covington: une superbe mélodie ou Freddy est accompagné avec grand talent par Alexandre Leauthaud à l'accordéon. On se croirait sous un porche d'une maison de Louisiane au bord du bayou.


podcast

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

30/03/2011

Never Too Late: bientôt la fin du processus

Voilà on approche de la fin du processus qui nous a vus avec mes acolytes de Mojo, enregistrer notre premier album: Never Too Late. Après les péripéties de l'enregistrement et du mixage, puis la masterisation des titres (ré-équilibrages de l'égalisation, correction des niveaux etc...) mené par Chouchou, s'en est suivi les démarches complémentaires, administratives et techniques.

1/ Avoir de nombreuses photos de qualité du groupe, un ami de Mich :André nous a mitraillé un samedi ensoleillé pour nous permettre d'avoir une large palette. Kévin a également complété l'éventail avec des photos de décors extérieurs (le pont métallique ou nous avions posé)

2/ Enregistrer notre demande auprès de la SDRM (Société de Droits de Reproduction Mécaniques) sans l'aval de laquelle aucun pressage de disque n'est possible. Celà consiste en fait a acquitter une taxe sur les Droits de Copyright. Pour notre part 7 titres étant des reprises d'autres artistes la décalration a été relativement aisée.

3/ Choisir une maison de pressage afin de faire réaliser les exemplaires du CD. Nous avons opté pour Be Real Music et le CD prendra la forme d'un Digipack 3 volets

4/ Réaliser les graphismes de la pochette intérieur et extérieur, pour ca on a fait appel à Kévin (mon fils) qui a pris ce projet en main de bout en bout. Suite à la progression de son projet ona donné notre avis corrigé impulsé Bref on a donné notre avis.

5/ Tout envoyer à l'usine de pressage et croiser les doigts pour que tout aille bien :o)

 Au total le processus se sera étalé sur 3mois environ depuis les premières session et la réception des CD.Voilà la pochette quasi définitive en attendant les exemplaires en Chair et en Os (plutôt en carton rigide en fait)

never,too,late,CD,mojo,album,blues,kévin,dangy

 

 never,too,late,CD,mojo,album,blues,kévin,dangy